Pics et arbres à pics

Spécialistes des arbres sénescents et matures où ils dénichent leurs insectes favoris, les pics ont un rôle très actif dans le cycle biologique des forêts : Ils contribuent à la dégradation du bois et par là même à l’accélération de sa transformation en humus; ils offrent des nids potentiels à de nombreuses espèces. Dans les forêts âgées ou peu exploitées, les cavités creusées sur les chandelles et le bois mort sur pied peuvent être impressionnantes.    


Reconnaître les loges des pics en forêt
 

Nous vous proposons ci dessous un document permettant l’identification de cavités creusées par les pics pour leur nidification ou leur recherche de nourriture.

Ce document est tiré du guide pratique WWF 2013 « Evaluer la naturalité » réalisé par Daniel Vallauri et Magali Rossi, que nous remercions de leur collaboration.

Imprimer le document en PDF

DOC PICS


   Pic par pic
 

Il existe 6 espèces de pics dans les Pyrénées françaises,

Nous remercions la LPO et l’ONF pour la publication de ces extraits tirés du document « Les pics, ambassadeurs de la forêt ».

Nous y introduisons les 2 espèces les plus présentes en vieilles forêts pyrénéennes ainsi que le pic à dos blanc, dont la population se réduit à moins de 400 couples du Luchonnais aux Pyrénées occidentales.

Même s’il affectionne particulièrement les vieilles forêts, le Pic à dos blanc peut s’observer également dans des forêts plus jeunes, dans des habitats très peu ou pas exploités avec beaucoup de petits bois morts.

Des indications concernant l’approche sylvicole sont également visibles dans de petits encarts.


Document numérisépic mar pic à dos blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.