Sites pilotes :

www.foretsanciennes.fr : Un site de référence sur les forêts anciennes à haute valeur de conservation, créé par le réseau forêt du WWF. Vous y trouverez de nombreux articles informatifs de qualité sur les forêts mâtures et méditerranéennes.

www.forets-sauvages.fr: Composée de personnages incontournables passionnés de forêts anciennes, l’association édite un périodique instructif et inspirant téléchargeable sur le site.  Elle recherche des forêts mâtures pour la préservation intégrale de l’écosystème et fait appel aux dons.


Dans les régions :

http://refora.online.fr :  L’association, en partenariat avec les acteurs de la forêt, a pour objet notoire la constitution et le suivi d’un réseau de forêts naturelles en Rhône Alpes, correspondant à 10% de sa surface. Une initiative (malheureusement) unique, qui prouve que des moyens satisfaisants et une synergie forte entre personnes motivées et compétentes peut engendrer la mise en place d’un véritable réseau de vieilles forêts à un échelon régional.  Elle est couplée au réseau FRENE incitant propriétaires privés et publics à collaborer.

http://www.foretdordogne.fr/index.php : Le site « forêts sans âge » est géré par des propriétaires forestiers privés de Dordogne. Très instructif et abordable, il s’adresse tant aux propriétaires forestiers du Nord Dordogne, qu’à tous ceux qui s’interrogent sur les transformations radicales que subissent les espaces forestiers et les paysages, ces dernières années.

http://www.sauvegarde-forets-morvan.com : Pour sauvegarder les forêts traditionnelles de feuillus (hêtraies-chênaies) face au rouleau compresseur des résineux en futaie régulière dans le Morvan, un groupement forestier s’est créé et rachète des parcelles. Afin que ces forêts, qui se raréfient, soient également exploitées de manière respectueuse. 

http://foretslibres.wordpress.com : Cette initiative personnelle intéressante, promeut une sylviculture proche de la nature et fait un zoom sur la forêt de Chaux. Un site sans prétention invitant à réfléchir sur l’approche humain-nature.

Articles intéressants :

www.larecherche.fr/savoirs/autre/europe-foret-primaire-01-09-1996-87552  : Un article essentiel pour comprendre le fonctionnement des forêts primaires européennes et tempérées, écrit par Annick Schnitzler-Lenoble. La lecture de cet article, longtemps en accès libre, est malheureusement réservée actuellement aux abonnés du site.
  

http://vitasylvae.files.wordpress.com/2011/11/colc3a9optc3a8res-saproxyliques.pdf : Site agissant pour la protection des forêts vierges en Europe de l’Est. Lien vers un article passionnant et complet sur le rôle des coléoptères saproxyliques dans les vieilles forêts.

http://www.foretsanciennes.fr/wp-content/uploads/M%C3%A9moire-Sarah-Noel-2014.pdf : Mémoire brillant de Sarah Noel sur la protection juridique des espaces à haute naturalité, avec une application aux forêts. Explications très claires sur le concept de naturalité et son rôle par rapport à celui de la biodiversité, puis zoom sur les limites et atouts des principaux statuts de protection existants (PN et RN) et des différentes règlementations.
 

http://valleesdesgaves.n2000.fr/sites/valleesdesgaves.n2000.fr/files/documents/page/brochure_xylo_8_pages_hd.pdf :

Le site Natura 2000 « Pays de Lourdes – Vallées des Gaves » a publié en 2015 un fascicule très pédagogique sur 2 insectes emblématiques du bois mort : La lucane cerf volant et le grand capricorne.

http://www.humanite-biodiversite.fr/files/Note_foret_elements_generaux.pdf : L’association présidée par Hubert Reeves a mis en ligne un document très intéressant pour la prise en compte de la biodiversité en forêt, dans une approche durable. Les pages 5 et 6 abordent la problématique des forêts anciennes avec des pistes (de solution, pas forestières!) envisagées.


Sites amis :

http://www.nature-pyrenees.com : Laurent Nedelec est garde au Parc National des Pyrénées. Passionné par l’image, il aime s’immerger en forêt ancienne ou attendre l’animal sauvage et retranscrit l’émotion vécue à travers des photos de nature somptueuses. Il est co-auteur de « plumes de cimes ». Pour voir de superbes photos saisies sur le vif, actualisées chaque nouvelle balade, rendez vous sur son site !!

http://natureprimordiale.org : Bernard Boisson est l’auteur et le photographe de la « primordialité ». Photographe et écrivain-poète visionnaire et très inspirant, il s’emploie à mettre en évidence des perceptions de nature peu ou pas intégrées à notre culture. Il a publié le beau livre « la forêt primordiale » et plus récemment, « Nature primordiale, des forêts sauvages au secours des hommes ».

http://radicalement-nature.over-blog.com/pages/Les_forets-1688750.html : « pas d’avenir sans nature sauvage ». Des articles sur la faune pyrénéenne, des poèmes, des galerie photos. Lien vers un poème inspirant sur la forêt. Signé Michel Chalvet dans le Béarn.
 
 

Autres sites :

http://www.boismort.ch : Un excellent site suisse sur le bois mort et les espèces associées. Des FAQ (questions fréquentes) permettant de revisiter les idées reçues.

http://www.naturalite2013.fr : Prolongement des colloques de 2004 et 2008, c’est LE rendez vous incontournable des acteurs de la naturalité. La formule : Chaque chercheur présente en un exposé synthétique de 20 minutes ses derniers travaux scientifiques, en lien le thème principal. Qui était en 2013 : « naturalité, vers une autre culture des eaux et des forêts ».

https://foretetnaturalite.wordpress.com : L’association belge Forêt et Naturalité oeuvre pour la prise en compte de la naturalité forestière. Elle a créé un très intéressant reportage sur la forêt de Bialowieza.
 

http://www.buvettedesalpages.be/ : Initiative bénévole, ce blog a donné la parole à de nombreux acteurs locaux et nationaux, jusqu’au décès de son auteur. Spécialistes ou simples citoyens, ces cityoens adeptes de la naturalité s’expriment sans fard dans des articles vivants et indépendants.

http://www.sosforet.org : Le collectif SOS Forêts Publiques a été créé en Lorraine en 2011, avec comme membre notoire le syndicat forestier Snupfen Solidaire. Il dénonce la politique forestière ultra-productiviste en vigueur et a pour but une gestion écologique et sociale de la forêt. Le collectif a pris en 2013 une dimension nationale avec des membres du collectif répartis sur toute la France.