Septembre 2020   Une action de préservation avortée par les services du renseignement

Un véritable scandale qui en dit long sur notre système dit « démocratique » : en Corrèze, l’association locale Faîte et racines a tenté d’acquérir tout à fait légalement un bout de forêt, pour en préserver l’écosystème et la protéger des coupes rases. Mais c’était sans compter sur les services des renseignements et la gendarmerie qui ont fait capoter le projet, en agitant l’opportune et fantasmatique figure du « zadiste anarchiste écologiste ». La forêt n’y a pas survécu. Pour lire l’article, cliquer ici.

Pour information, nous avons vérifié auprès de l’association Faite et Racines,  tout ce qui est rapporté dans l’article est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *