Juin 2022 A quoi servent les consultations publiques ?

Le projet d’arrêté relatif à la mise en place de mesures d’effarouchement de l’ours brun pour prévenir les dommages aux troupeaux a fait l’objet d’une consultation publique ce printemps. 99,3% des avis ont été défavorables au projet (voir la synthèse ici). Toutefois, l’arrêté du 20 juin autorise les effarouchements quasiment aux conditions prévues (voir les motifs de décision ici). Quelle est alors la valeur de cette consultation publique, qui rappelle celle de la révision des standards français de certification forestière PEFC en 2016, où les contributions des associations de protection de la nature avaient été royalement (et le mot est pesé!) ignorées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.