Juin 2024   Les nuits des forêts au domaine de Brassacou

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 a 16 juin 2024, partout en France.

Le domaine de Brassacou esi situé près de Pamiers sur 100 hectares, au pied des Pyrénées, en bord d’Ariège. Du 04 au 09 Juin, ils prévoient un programme très intéressant avec de nombreux intervenants, des ateliers découvertes, des balades naturalistes, des expositions de photos, des spectacles musicaux et de danses, des débats citoyens pour échanger et débattre. Pour voir le programme, cliquer ici

Mai 2024   Comment le plan Macron rase les forêts

Le projet du gouvernement de planter 1 milliard d’arbres est « une supercherie », dénoncent des associations. D’après des documents obtenus par Reporterre, il servirait à financer des coupes rases et à industrialiser la filière. Voir l’article ici.

Pour information (hors Reporterre), selon des sources sûres et dans ce cadre, il existe un objectif de 67 millions d’arbres doivent être replantés d’ici 2026 en Occitanie, et 67 millions d’arbres d’ici 2030.

Mai 2024  Débarder par dirigeable : à chacun son Everest

Débarder par dirigeable des bois dans des massifs inaccessibles, une utopie ? C’est le thème de cette émission Secrets d’info à France Inter : la faisabilité du projet de Flying Whales, qui a bénéficié jusqu’à aujourd’hui d’un investissement de 90 millions d’argent public. Plusieurs problèmes techniques, financiers et éthiques se posent …

Pour écouter le podcast de l’émission, cliquer ici

Mai 2024   En Ukraine, des forêts subnaturelles en danger

Le Bruno Manser Fonds nous alerte : la forêt des Carpates ukrainienne est l’un des derniers grands paysages naturels d’Europe.

Or un groupe d’investisseurs sous la houlette du milliardaire Igor Kolomoïsky souhaite y construire trois gigantesques stations de ski pouvant accueillir 58000 vacanciers. Dans l’ombre de la guerre, les préparatifs de cet immense accaparement de terres, qui impliquerait la privatisation de plus de 2800 hectares de forêts et d’alpages, sont en cours.

Mai 2024   2ème assemblée pour des forêts vivantes

Après Nestier (65) en 2022, la 2e Assemblée pour des Forêts Vivantes se tiendra du jeudi 27 au dimanche 30 juin 2024 à Royère-de-Vassivière (23) sur la Montagne Limousine au cœur du massif forestier limousin. Pour voir l’affiche, cliquer ici.
Associations, professionnels et collectifs locaux et nationaux engagés dans la défense et la préservation des forêts vivantes et diversifiées sont invités à s’inscrire ici avant le 20 Mai pour participer à cette assemblée.

Le 30 juin, aura lieu toute la journée à Guéret une manifestation contre les projets industriels et extractivistes d’installation d’une usine à pellets Biosyl et d’agrandissement de l’usine Farges Bois, qui menacent de détruire les forêts du Limousin et bien au delà.

Avril 2024   IKEA, smart outside, rotten inside

Avec une propriété forestière de 51 000 hectares, la société IKEA Ingka Investments est le plus grand propriétaire forestier privé de Roumanie. En collaboration avec l’organisation partenaire Agent Green, le Bruno Manser Fonds a examiné les forêts d’IKEA et constaté plus de 50 violations présumées de la loi. Il en ressort un modèle de mauvaises pratiques forestières – avec des coupes à blanc à grande échelle dans des forêts riches en biodiversité, des coupes intensives dans des forêts protégées et des violations du droit européen et national. Pour voir le rapport complet en anglais et signer la pétition, cliquer ici

Printemps/Été 24   Sorties en vieilles forêts pyrénéennes

Voici 4 sorties proposées par des associations naturalistes, permettant d’assouvir la curiosité de ceux et celles qui souhaitent en savoir plus et s’immerger en vieille forêt

Le 21 Mai, sortie dans le Massif des Albères (Pyrénées Orientales), renseignements et inscriptions ici

Le 07 Juillet, sortie dans le Haut Couserans (Ariège) , renseignements et inscriptions ici

Le 29 Août, sortie dans le Louron (Hautes Pyrénées), renseignements et inscriptions ici

Le 07 Septembre, sortie vers Aspet (Comminges, Haute Garonne), renseignements et inscriptions ici

Mars 2024   Pétition contre le projet Echo

Sommé par l’Europe de réduire son recours aux énergies fossiles, le secteur aérien souhaite faire voler les avions avec du kérosène produit à partir de biomasse forestière.

Un complexe industriel de production de kérosène pour les avions et de méthanol pour les bateaux, appelé E-CHO, risque d’être mis en service à Lacq en 2027 par Élyse Energy. Il utiliserait 300 000 t par an de matière ligneuse sèche provenant de résidus de coupes d’arbres pour ne fournir qu’1 % des besoins annuels des aéroports français. Pour en savoir plus et signer la pétition Greenvoice, cliquer ici

Mars 2024  Avis favorable pour la méga usine SIAT

Actu.fr nous apprend que le projet de la méga-scierie SIAT dans le sud-ouest du Tarn vient de franchir une nouvelle étape avec les conclusions favorables du commissaire enquêteur.

Pour lui, aucun déséquilibre dans les forêts occitanes n’est à attendre, alors que l’objectif de 450000m3 de bois extraits par an ne font l’objet d’aucune étude sérieuse sur la ressource, uniquement de « nombreuses observations de professionnels du secteur forestier » qui font valoir « la sous-exploitation du massif occitan et son besoin de gestion durable ». Lire la suite

Mai 2024  Trafic de bois de chêne vers la Chine

Le 6 mars 2024, une famille pratiquant la coupe illicite d’arbres et des vols de bois est placée en garde à vue par les gendarmes de Septeuil, dans les Yvelines. Le préjudice s’élève à 160 000 euros. Dès 2022, des associations de protection de l’environnement dont l’association Sauvons la Tournelle avaient signalé ces coupes illicites d’arbres, et compris, en relevant l’immatriculation d’un conteneur, que les chênes étaient destinés au marché chinois.

Une affaire peu banale, mais qui révèle peut être un commerce illégal pas si rare …

Mars 2024   A l’abri des activités humaines

Enfin ! Voici un documentaire d’1h30 qui ne mâche pas ses mots sur le thème des vieilles forêts pyrénéennes, de la libre évolution, des enjeux forestiers actuels, avec de nombreux protagonistes engagés pour un autre rapport au vivant tels que Joseph Garrigue (conservateur de la RNN de la Massane) qui parle des vieilles forêts pyrénéennes, Gaetan Du Bus (expert forestier), Baptiste Morizot (philosophe), Francis Hallé (botaniste). La bande annonce est à découvrir ici. Projections ce printemps à Toulouse et dans de nombreuses salles du piémont pyrénéen, suivies d’un débat.

Les dates : Lire la suite

Mars 2024  La migration assistée, une fausse bonne idée ?

Avez-vous entendu parler de la migration assistée d’arbres en réponse au changement climatique ? Cela consiste à déplacer de jeunes semis d’espèces issues de contextes plus chauds et secs vers de plus hautes latitudes. L’auteur de cet article de Reporterre interviewe de nombreux scientifiques et personnes ressource sur le sujet. « On fonce tête baissée vers la migration assistée malgré toutes les inconnues que cela entraîne pour les écosystèmes forestiers » affirme Philippe Falbet, auteur de ce site. « L’hybridation pourrait aider, ralentir ou n’avoir aucun intérêt pour l’adaptation à la sécheresse », dit Bruno Fady, de l’Inrae. Un article sérieux au coeur des problématiques d’aujourd’hui.

Mars 2024   Soirée du RAF à Foix

Le RAF (Réseau pour les Alternatives Forestières) rassemble dans toute la France des actrices et acteurs de la forêt et du bois pour une sylviculture écologiquement responsable et socialement solidaire.

Une soirée est organisée à Foix le 05 Avril, pour discuter d’une éventuelle « branche locale du RAF », c’est à dire un relais local du RAF qui a vocation à rassembler les acteur·ice·s des alternatives locales.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Février 2024  Ikea, le seigneur des forêts, sur Arte

Ce documentaire fait suite à deux ans d’une grande enquête internationale réalisée avec sérieux et brio. IKEA, la multinationale suédoise, dévore 20 millions de mètres cubes de bois chaque année. Une insolente réussite : en l’espace d’un demi-siècle, la firme au logo jaune et bleu est devenue la première marque d’ameublement au monde, avec 471 magasins répartis dans plus de soixante pays. Entre exploitation intensive et défauts de contrôle sur l’origine du bois, cette grande enquête éclaire l’incroyable expansion d’un prédateur discret, devenu, au fil des ans, un véritable champion du greenwashing. Ikea, le seigneur des forêts sera diffusé sur Arte le mardi 27 février à 20h55. Il est disponible dès aujourd’hui sur le site arte.tv. Vous pourrez également écouter les réalisateur·ices sur France Inter dans l’émission La Terre au carré, vendredi 23 février à 14h00.

 

Février 2024  Marche depuis la Massane, où en est-on ?

Joseph Garrigue, durant plus de 30 ans conservateur de la vieille forêt et Réserve Naturelle de la Massane dans les Albères, parcourt avec son épouse la France à pied pour dénoncer l’utilisation des pesticides et des dégâts qu’ils génèrent sur la biodiversité, les animaux et les hommes.

Le couple est arrivé le 10 février à Roanne, et espère arriver le 02 Mars à Paris pour se rendre à la clôture du Salon de l’Agriculture. Une citation que nous tenons à faire figurer, de cet homme qui n’a pas peur de s’engager pour ses idées : « Je compare la FNSEA aux poissons qui nagent à contre-courant : ils reculent en donnant l’impression d’avancer. » Pour voir l’interview, cliquer ici

Février 2024   Des feuillus, pas des résineux !

Une alerte à l’opinion publique « Des feuillus, pas des résineux » est lancée le 20 février 2024 par le Collectif de la Forêt des Sources du Touch, afin d’obtenir une large majorité d’arbres feuillus dans les replantations prévues dans la forêt dite de Fabas-31230. Son gestionnaire, la Société Forestière de la Caisse des Dépôts et Consignation, y démarre en ce moment même une importante campagne de plantation de résineux. Pour lire le communiqué de presse, cliquer ici. Pour lire l’article du Monde, cliquer ici.

Janvier 2024   Métaux lourds et pesticides au cœur de la vieille forêt

« Pour sensibiliser le plus grand nombre » aux pesticides, Joseph Garrigue, ancien conservateur de la vieille forêt et RNN de la Massane et sa compagne, ont entamé une marche de 45 jours vers Paris le 13 janvier.

Des analyses faites dans la vieille forêt ont révélé la présence de pesticides et métaux lourds transportés par voie aérienne depuis les plaines agricoles. « On a eu la mauvaise surprise de trouver des quantités de métaux lourds absolument incroyables avec du mercure, du plomb, de l’arsenic… Lire la suite

Janvier 2024   Journée « Appel de la forêt » le 21/01, Montpellier

« Pour alerter et demander l’arrêt de l’utilisation des pesticides, nous entamons une marche à 2 personnes, qui symboliquement reliera la Massane à Paris. » (Joseph Garrigue, conservateur de la Massane). Cette marche fera escale à Montpellier le 21 janvier à Palavas les Flots aux quatre canaux vers 15h30. Viendra ensuite la projection à La Base du film « A l’abri des activités humaines » suivi d’un débat avec Joseph Garrigue, Francis Hallé et Gwarr Gref.f Pour voir l’affiche, cliquer ici.

Janvier 2024  Dernière réunion publique du projet BioTjet

Message du collectif Touche pas à ma forêt : pour le climat

Jeudi 11 janvier 2024 aura lieu à la salle de l’Agora de Lacq (64), à 18h30, la dernière réunion publique dite de concertation dans le cadre du projet E-CHO porté par la société Elyse Energy. Nous étions nombreux à assister à la première de ces réunions publiques en octobre 2023, citoyens ou représentants d’associations.  Il s’agit de montrer qu’à l’issue de ces réunions publiques, nous sommes encore plus nombreux et plus déterminés que jamais à nous opposer à ce grand projet coûteux, dangereux et qui ne prend en compte ni le climat, ni la fragilité du vivant, ni les liens qui les unissent.

Le collectif Touche pas à ma forêt : pour le climat, qui a vu le jour au fur et à mesure de ces rencontres, vous invite à assister à cette dernière réunion habillé en noir et muni d’un carton rouge pour une entrée sous forme de marche funèbre pacifique. Des membres du collectif seront présents sur place dès 17h50.

Janvier 2024  PNA Vieux bois et forêts subnaturelles

Un Plan National d’Actions « Vieux bois et forêts subnaturelles de France métropolitaine » est en cours de création. Parmi le Comité de Pilotage et le Comité Scientifique, figurent des naturalistes et scientifiques menant à bien la cartographie des vieilles forêts pyrénéennes. Jusqu’à aujourd’hui, la France a élaboré 68 PNA ciblant des espèces ou des taxons particuliers. Ce PNA se distingue des autres en étant le premier ciblant un écosystème.

Pour plus d’informations, lire l’article sur les Échos d’Ecofor numéro 60.

Janvier 2024  Grande marche contre les pesticides

Au coeur de la vieille forêt de la Massane dans les Pyrénées Orientales, 360 hêtres ont fait éclore leurs feuilles, ce n’était jamais arrivé de mémoire d’homme. En réaction au système actuel qui marche sur la tête, et parce que c’est pour Joseph Garrigue, le conservateur de la Réserve Naturelle, le signal qu’il est plus que temps de changer le monde dans lequel nous vivons :

« Le samedi 13 janvier 2024, nous nous mettrons en route symboliquement au départ de la forêt de la Massane, pour une grande traversée de la France, en soutien à toutes les initiatives déjà prises pour obtenir l’arrêt immédiat des pesticides. Les habitants d’un village qui désirent participer, apportent leurs témoignages et leurs soutiens, et peuvent les accompagner jusqu’au village suivant, Lire la suite

Décembre 2023 Un collectif de Gironde contre des coupes rases

Le collectif Forêt Vivante Sud-Gironde s’insurge contre des coupes rases à répétition dans des forêts feuillues et chênaies pluri centenaires. Exemple, une coupe de 3 hectares à Villandraut qui étaient selon Alain Chadoutaud de l’association écologiste Adryades, « bourrés d’espèces protégées ». Le collectif a organisé un rassemblement, à Villandraut (Gironde), sur la route d’Uzeste, pour protester contre une nouvelle coupe rase. Voir leur site ici et l’article de Le Républicain Sud Gironde ici.

Décembre 2023   Aux arbres citoyens : vidéo de Forêts préservées

Fin 2022, Forêts préservées a participé à l’émission « Aux arbres citoyens » sur France 2, organisée par France Nature Environnement. Ainsi, l’émission a apporté un énorme coup de pouce au fonds de dotation, grâce à un don de 50000€ pour la préservation de forêts à fort enjeu écologique. Ce don participe à hauteur de 50% à des acquisitions réalisées depuis fin 2022 et à prévoir jusqu’à fin 2025.
Vous trouverez sur la chaine youtube de FNE la vidéo de présentation d
u projet.
Forêts préservées, qui protège déjà plus de 100 hectares sur 9 sites forestiers, a 7 actes notariés en cours et des perspectives de préservation importantes. Pour plus de renseignements,
voir l’onglet Et la suite du site internet, ainsi que l’onglet Perpectives.

Décembre 2023   Une stratégie régionale encourageante

A l’heure où la feuille de route présentée par les pouvoirs publics pour adapter les forêts au changement climatique n’est qu’une manière supplémentaire de répondre à des objectifs économiques (voir l’actu ici), cette stratégie pour des forêts d’Occitanie résilientes au changement climatique, souhait des élus régionaux, est un signal très positif. Concernant les vieilles forêts, les moyens alloués à leur protection seront doublés d’ici 2025 ; le souhait de ne pas accompagner les projets d’exploitation forestière des vieilles forêts est clairement stipulé, il fait suite à la décision de ne plus subventionner les projets de desserte forestière et de câble concernant les vieilles forêts d’Occitanie (voir l’actu ici). Lire la suite

Décembre 2023   Coupes rases : les scandales continuent

Alors que l’État a annoncé sa « stratégie pluriannuelle de renouvellement des forêts 2023-2033 » très critiquée par les ONG (voir l’actu correspondante ici), basée essentiellement sur les coupes rases suivies de plantations, des scandales éclatent toujours en France, dont les deux que nous souhaitons vous partager :

une coupe rase de plus de 100 hectares en Corrèze, réalisée par une entreprise dont le directeur n’est autre que le président de l’interprofession Fibois de Nouvelle Aquitaine,

– des coupes rases à l’origine de la pollution à l’aluminium de plusieurs captages d’eau potable sur le plateau de Millevaches, et où les habitants d’un hameau doivent consommer de l’eau en bouteilles depuis 2 ans. (voir ici le reportage de France 3 Limousin)

Novembre 2023 Une proposition de loi positive pour les forêts

Plusieurs députés ont pris l’initiative d’une mission d’information parlementaire sur l’adaptation de la politique forestière au changement climatique. Le 8 novembre 2023, plusieurs d’entre eux provenant de 5 partis politiques (LFI, MoDem, PS, EZELV, LIOT) ont présenté une proposition de loi commune avec 13 articles allant, pour nous, dans un sens très positif.  Pour la consulter, cliquer ici

Novembre 2023   Sortie du documentaire « Dans les forêts »

Deux réalisateurs, Elise Blanchard et son père Louis-Marie, ont passé 4 ans à randonner de la Bretagne aux Pyrénées. Ils y ont rencontré forestiers, scientifiques et naturalistes qui militent pour que la forêt ne soit plus considérée comme une ressource inépuisable et exploitable à volonté, mais comme une alliée dans l’élaboration d’une société durable.

Pour voir la bande annonce, cliquer ici.

Pour commander le film (uniquement en DVD au prix de 15€+5€ de frais de port) : lm-blanchard@orange.fr

Octobre 2023   Canopée dans le collimateur des coopératives

Décidément, l’actualité de ce mois d’octobre est particulièrement chargée.

Un salarié de la coopérative Alliance Forêts Bois a reçu des menaces de mort d’une personne lors d’un rassemblement organisé par l’Association Canopée au salon Produrable à Paris. L’UCFF condamne dans un communiqué de presse les agissements de l’agresseur, au comportement clairement inadmissible. Mais elle pointe également du doigt l’association Canopée dont l’agresseur aurait repris les griefs. Or le militant qui a proféré ces violences clairement choquantes n’a pas été identifié, et il ne représentait pas l’association Canopée, qui oppose un démenti très ferme ici et porte plainte.

Canopée dénonce dans plusieurs rapports les pratiques de gestion d’Alliance Forêts Bois avec des méthodes qui choquent les principaux intéressés de la filière, mais n’incitent pas à notre connaissance, à la violence.

Nous ajouterons que les casseurs et les extrêmes sont courants dans les manifestations, et que le raccourci pointant du doigt les encouragements à de telles violences par l’association Canopée nous semble également très extrême.

Octobre 2023   Les français et la forêt : un sondage édifiant …

Voici la recette d’un sondage « les français et la forêt » commandé par l’UCFF, qui nous semble cautionner des pratiques que nous n’approuvons pas, et que nous nous permettons ici d’interpréter :

Prendre un panel de citoyens totalement ignorants de la thématique forêt (pour 74% des interrogés, la superficie de la forêt française a diminué sur les 2 derniers siècles, page 8). Les informer que ce sondage représente les professionnels de la forêt (et non pas une partie de la filière bois, justement très décriée, voir page 1). Leur expliquer (page 24) que pour préparer la forêt aux conséquences du réchauffement climatique, une démarche de gestion durable existe, elle a été mise en place par le gouvernement, il s’agit du « Plan de renouvellement des forêts ». Puis leur demander (page 25) si ce « Plan forêt » est une bonne chose, s’ils sont d’accord.

Petit bémol, dans ce fameux Plan, ce sont les transformations qui sont privilégiées (de forêts mélangées en plantations de résineux), qui artificialisent toujours plus d’écosystèmes sans que ne soit posée sérieusement la question de leur résilience, et envisagées de manière prioritaire d’autres pratiques sylvicoles à plus faible impact environnemental (voir cet objectif dans l’actu précédente).

A la question « Il s’agit d’une bonne chose », les sondés répondent OUI à 88 %. Édifiant, non ?

Octobre 2023  L’inquiétante planification écologique de France Nation Verte

Un plan ambitieux et collectif pour l’écologie, nous dit Elisabeth Borne : la forêt constitue l’un des chantiers prioritaires de la planification écologique France Nation Verte. La feuille de route forêt et bois vise à repenser la forêt de demain, sous toutes ses composantes, de l’amont à l’aval. Mais attention, le document prévoit, fidèle aux objectifs du PNFB, une augmentation des prélèvements, via « le financement du renouvellement des forêts et du soutien au développement de la filière (travaux forestiers, graines, pépinières) » (page 22). On devine déjà que les fonds dédiés permettront des transformations (de forêts mélangées en plantations de résineux) qui artificialisent toujours plus d’écosystèmes sans que ne soit posée sérieusement la question de leur résilience, et envisagées de manière prioritaire d’autres pratiques sylvicoles à plus faible impact environnemental, et que quelque part dans la chaîne, quelque chose ne va pas. Il suffirait simplement de sortir le terme «écologique » à cette planification pour que son contenu paraisse plus honnête. Un projet de plus avec d’énormes subventions à la clef, dans une direction qui n’est pas la bonne …

Octobre 2023  Lacq, un projet gigantesque

Nous en parlions dans une actu précédente du mois d’octobre, une concertation préalable vient d’être lancée pour le projet E-CHO de fabrication de e-carburants à base de bois sur le site de Lacq en Nouvelle Aquitaine, pour le transport maritime et les avions en substitution aux carburants à base de pétrole.

Un projet gigantesque nécessitant de prélever presque 350000 tonnes de bois par an sur un large rayon d’approvisionnement comprenant l’Occitanie.

La mobilisation locale et associative sera sûrement décisive, en espérant que l’étude de faisabilité du projet soit transparente et collaborative.

Octobre 2023   Parution : pour une gestion écologique des forêts

Ecrit par l’expert forestier Gaetan du Bus de Warnaffe, ce livre très illustré propose une démarche d’observation, réflexion et actions à partir des connaissances actuelles, de l’expérience de l’auteur et de celle de huit amis sylviculteurs d’autres régions. Un manuel de sylviculture douce pour toutes les personnes intéressées par la forêt et sa relation à l’homme : grand public, propriétaires, agriculteurs, artisans du bois, techniciens, élus, entrepreneurs et exploitants forestiers…

Un manifeste pour une forêt refuge de la biodiversité et ossature de la trame verte, dans un modèle de sylviculture multifonctionnelle et économiquement viable, en alternative au modèle agro-industriel. Pour plus d’informations, cliquer ici

Octobre 2023   Réunion publique pour l’avenir de la forêt de fabas

La deuxième agora/réunion publique d’information sur le devenir de la forêt de Fabas-Saint-André aura lieu le 18 Octobre. Elle est organisée par le Collectif de la forêt des sources du Touch, de concert avec la Société Forestière qui gère l’exploitation du massif.

Cette étape importante s’inscrit dans le cadre d’un processus de dialogue amorcé depuis plusieurs mois.

Pour plus de détails, cliquer ici

 

Octobre 2023  BioTjet : Octobre … rouge dans les Pyrénées ?

Un projet dévastateur se prépare dans les Pyrénées Atlantiques : le projet BioTJet vise à développer une usine de production de « e-kérosène ». En clair : une usine de fabrication de carburant pour les avions à base de bois. Selon les recherches de l’association Canopée, l’usine engloutira presque 400 000 tonnes de bois par an…

Une réunion de lancement aura lieu mardi 17 octobre, de 18h30 à 21h à la salle AGORA, chemin de Terres Nabes à Lacq. L’idée est de manifester paisiblement devant l’entrée de la conférence, en distribuant les tracts et présentant nos banderoles. Ensuite, d’assister à la présentation publique pour mieux comprendre le projet. Aux côtés de Touche pas à ma forêt et de Canopée, on a besoin de vous pour grossir les rangs !

Octobre 2023  Aux arbres citoyens ! Vidéos des premiers projets

L’émission « Aux Arbres Citoyens » en novembre 2022 a permis de collecter plus de 2 millions d’euros pour des projets visant à protéger arbres et forêts. Depuis le 30 septembre, France Nature Environnement publie une série de vidéos des projets (2 par semaine) sur sa chaîne YouTube.

Aujourd’hui, découvrez le projet de FNE et du CEN Occitanie, d’acquérir des ilots de vieux bois dans les Albères (Pyrénées Orientales) pour les laisser en libre évolution, et de sensibiliser aux enjeux de la forêt méditerranéenne.

Octobre 2023   Fascicule sur la « décision carbone » du GDF Sylvestre

Depuis sa création en 1994, l’association « Sylvestre » GDF réunit en Ariège des passionnés de la forêt parmi lesquels une proportion significative de propriétaires pratiquant une sylviculture durable, souvent en futaie irrégulière et respectueuse des écosystèmes forestiers.

Le Groupement a récemment réalisé un excellent guide « Aidons nos forêts à fixer plus de carbone », avec des réflexions très pertinentes contrant des idées reçues largement diffusées actuellement par une partie de la filière bois. Il se veut être un outil pour contribuer à la « décision carbone » et accompagner les forestiers dans leurs choix de gestion, scientifiquement éprouvé par des références de terrain. Pour télécharger le fascicule en PDF et le rapport scientifique sur lequel il s’appuie, cliquer ici.

Octobre 2023   Réponse des ONGs au rapport très décrié « Objectif forêt »

Le comité spécialisé « gestion durable des forêts » du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a publié un rapport intitulé “Objectif Forêt” en vue de l’élaboration du plan national de renouvellement forestier. Cette stratégie concentrera l’essentiel des moyens destinés à la forêt pour les 10 ans à venir. Le ministère livre un document jugé incomplet et trompeur par les ONGs. France Nature Environnement, la LPO, le Comité Français de l’UICN, les Réserves Naturelles de France, le WWF et Canopée livrent leur analyse et leurs recommandations consultables ici pour une véritable politique forestière tenant compte du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité.

Octobre 2023 Appel à dons pour préserver 3 forêts matures dans les Pyrénées

Voici une occasion de participer à la préservation des vieilles forêts pyrénéennes. Le fonds de dotation Forêts préservées lance un appel à dons via la plateforme Fraternité pour demain, pour compléter la somme manquante de 3 acquisitions en cours :

– 3,1 hectares d’une vieille forêt de piémont, hêtraie chênaie à forte maturité située à faible altitude, ainsi qu’un linéaire de 230 mètres d’une ripisylve sauvage quasi attenante (Pays d’Olmes, Ariège)

– 4 hectares en vieille forêt de montagne, hêtraie sapinière inventoriée « à très forte maturité, sans aucune trace d’exploitation »  (Haute Bigorre, Hautes Pyrénées)

– 0,6 hectares dans une magnifique doline renfermant de gros et très gros bois de sapins, du très gros bois mort au sol et sur pied à tous les stades de décomposition (plateau de Sault, Aude).

Jusqu’à atteindre le premier palier de 10000€, la plateforme double le montant des dons. La totalité des dons collectés est à destination des acquisitions et des frais notariés afférents. Les dons sont éligibles aux réductions d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 %.        Photo : prise de diamètre d’un très gros hêtre lors de l’inventaire de la vieille forêt du pays d’Olmes.

Septembre 2023   Festiv’arbres en forêt du Bager

La forêt du Bager, sur la commune d’Oloron Sainte Marie, s’étend sur presque 2500 hectares avec des enjeux écologiques très forts. Un travail collectif incluant les associations et notamment l’ACCOB, a permis en Juin dernier une belle « victoire d’étape » en matière de gestion et de sauvegarde de la forêt avec une convention pilote entre la commune et le WWF. Le samedi 23 septembre, l’ACCOB organise une journée festive autour des enjeux de cette forêt, qui incluent la présence d’une vieille forêt pyrénéenne.
Pour connaître le programme détaillé ou télécharger l’affiche, cliquer ici.

Septembre 2023   Ils achètent des forêts

Voici le podcast d’un excellent reportage de 31 minutes d’Arte montrant des initiatives de la société civile centrées sur des acquisitions de forêts, permettant soit une préservation pérenne grâce à l’évolution naturelle du peuplement (association ASPAS), soit une appropriation par des citoyens pour une exploitation à faible impact environnemental, la plus éthique possible (fonds de dotation Forêts en Vie).

Un reportage sans langue de bois, montrant la réalité de passionnés qui œuvrent et se battent pour un autre avenir de la forêt.

Septembre 2023 Déforestation d’Ikea en Roumanie

Le groupe IKEA, via sa filiale Ingka Investments, est le plus gros propriétaire privé de Roumanie avec plus de 50000 hectares. En 2021, l’ONG Agent Green publiait un rapport alarmant dénonçant la destruction de vieilles forêts par coupes rases.

Certaines parcelles se situent au cœur de la réserve naturelle de Penteleu dans les Carpates, où IKEA possède 1.500 hectares de forêt à haute valeur de conservation. Le Bruno Manser Fonds a récemment lancée une pétition concernant ces pratiques intensives, qui s’ajoutent à un contexte national gangréné par la surexploitation, les coupes illégales et la corruption. Merci à l’association belge amie Forêt et Naturalité de nous avoir mis au courant de ce dossier brûlant. N’hésitez pas à signer la pétition en cliquant ici.

Septembre 2023   Les forêts primaires, un défi pour l’Europe

L’association Francis Hallé tiendra le samedi 30 septembre prochain à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, un colloque dont le thème est : les forêts primaires, un défi pour l’Europe.

De nombreux contributeurs français et européens seront présents pour discuter de cet enjeu crucial dans la crise bioclimatique grave que nous traversons. Pour accéder au programme, cliquer ici

Août 2023   Au cœur des forêts corses

Stéphane Guiraud publie ce mois d’Août un ouvrage sur les forêts de l’île où il réside, la Corse.

A travers des textes et photos artistiques, il met en avant leur naturalité, privilégiant l’éveil sensible à leur singularité. Pour lire le texte de Bernard Boisson s’y référant, cliquer ici

Aout 2023   Remonter le temps … d’une vieille forêt !

L’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales propose, le 10 septembre, une sortie nature en vieille forêt sur les pentes du Cagire (Haute Garonne).

Tel un cincle plongeur, cette sortie est une invitation à remonter le courant de l’histoire des forêts Pyrénéennes d’abord le long d’un torrent de montagne préservé puis au cœur des vieilles forêts du bas de pente du Cagire.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Juillet 2023   Un débat sur les forêts pas du tout caricatural ….

Un « débat de midi » sur France Inter très riche en contenu, à écouter en podcast pour ceux et celles qui en ont le temps (55 minutes) avec entre autres Thomas Brail, grimpeur arboriste et simple citoyen engagé dans de nombreux combats pour les arbres et la forêt, et Tammouz Helou, le Secrétaire général de l’Union de la Coopération Forestière Française. Les prises de position très différentes entre les acteurs, souvent en opposition, montrent la distance qui existe actuellement entre une partie des spécialistes et forestiers approchant la forêt comme un écosystème forestier duquel tirer une ressource, et d’autres défendant différents modes de sylviculture jusqu’à sa logique la plus intensive. Instructif, et révélateur des tendances !

Juillet 2023   Pourquoi laisser du bois mort en forêt ?

La revue La Salamandre part avec Vincent Verzat (de la chaîne You tube Partager c’est sympa) dans une réserve forestière, vieille forêt préservée de presque 600 hectares dans le canton de Vaud, dans le Jura Suisse. L’objectif du Canton est de protéger intégralement 10 % de ses forêts.

Cette vidéo dynamique et sympathique nous explique pourquoi faut-il laisser du bois mort en forêt.

Juin 2023   Choix des essences par le Conseil de la forêt de Besançon

À Besançon, la forêt communale s’étend sur 2041 hectares et un tiers du territoire de la Ville. Besançon a renouvelé son document d’aménagement forestier en 2020 (2020-2039), élaboré par l’Office National des Forêts au regard de propositions faites collectivement, notamment par le Conseil de la forêt, instance participative mobilisée au bénéfice de la forêt bizontine. Le document dont nous vous proposons la lecture a été rédigé par ce Conseil pour conseiller la ville sur le choix des essences à planter dans un contexte où 71 % de la forêt est traité sur le principe de coupes successives puis définitives (futaie régulière et par parquets). Une approche très intéressante mettant l’accent sur l’adaptation au changement climatique du chêne sessile, la dispersion des graines par les oiseaux, les îlots d’arbres morts, etc. « L’enjeu consistant désormais à ne pas mettre les associations du vivant forestier en situation d’impasse. » A lire attentivement !

Juin 2022 Conférence de Philippe Leturcq à Foix le 23 Juin

Voici une conférence à ne pas rater, « l’empreinte carbone de la forêt et de son bois » le 23 juin à Foix par Philippe Leturcq.

Tant que la forêt croît, elle emprunte du carbone à l’atmosphère et le stocke dans son bois, ce qui contribue à l’atténuation du changement climatique ; en brûlant du bois, on rend ce carbone à l’atmosphère. Cette conception de bon sens est malheureusement occultée par une assertion, la « neutralité carbone » des usages du bois. Le propos de l’intervention est un retour aux fondamentaux, et faire table rase des idées fausses qui foisonnent sur la véritable empreinte carbone de la forêt et de l’utilisation de son bois.  Inscription ici

Juin 2023  Comment sauver les forêts françaises ?

Laurent Tillon, biologiste et ingénieur forestier à l’ONF, nous parle dans cette émission Chaleur humaine du Monde de l’adaptation des forêts françaises au réchauffement climatique. Des constats pragmatiques et assez alarmants qu’il est bon d’écouter pour se faire une idée de ce que pourrait être le futur proche de nos forêts.

Les politiques qui contribuent à améliorer la captation du carbone sont celles qui mettent la biodiversité au centre (à partir de 27’30’’), dont les mises en protection d’espaces dans lesquels on laisse la biodiversité s’exprimer. Un discours que l’on aimerait entendre plus souvent, à l’heure où le puits de carbone qu’est la forêt française est au centre des débats et stratégies forestières.

Mai 2023   Avenir des forêts de protection : un avis éclairant

Un projet de décret relatif à la modification de classement et au régime spécial des travaux applicables aux forêts de protection est en cours d’élaboration. Il a fait l’objet d’une consultation du public du 13 avril au 5 mai 2023, sur le site du ministère chargé de l’agriculture. Affaiblissant la portée environnementale de la notion de forêt de protection, il a suscité de nombreuses réactions et oppositions. Cette note du bureau du Comité National de la Biodiversité, écrite à l’attention de la secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, aide à comprendre les enjeux qui y sont liés.

Mai 2023  Préserver la forêt d’eau

Au travers du projet Forêt d’Eau, l’association Etats Sauvages s’engage pour la préservation de tout un écosystème en achetant une forêt de 3,4 hectares dans une zone humide de Basse-Normandie. Grâce à plusieurs mécènes et donateurs, l’association a déjà réussi à rassembler une partie de la somme nécessaire à cette action. Pour la concrétiser rapidement, elle fait un appel aux dons.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Mai 2023  Exploitation des vieilles forêts : excellente nouvelle

La pratique d’exploitation par câble vise à mobiliser la ressource en bois des forêts difficiles d’accès, tout en préservant les sols par l’évitement de création de dessertes forestières. Pour connaître les particularités de ce débardage par les airs, nous vous conseillons cette interview sur le site de l’ONF. En raison de son coût élevé, cette technique n’est généralement employée que dans le cadre d’appels à projets permettant d’obtenir des financements réduisant les charges. En Occitanie, c’est le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) qui coordonne cet appel à projets de 2023 à 2027. Nouveauté, qui a été notamment permise grâce à la collaboration des institutions, du GEVFP, du CEN Occitanie et de l’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales : dans les conditions d’éligibilité de cet appel à projets, « les projets d’investissement ne doivent pas concerner de vieilles forêts (cf. définition, l’intégralité du projet étant inéligible le cas échéant), selon les cartographies et connaissances existantes au moment du dépôt du dossier. » Une avancée capitale pour la préservation des vieilles forêts pyrénéennes, pour la plupart inaccessibles et seulement exploitables par débardage aérien. Nous pouvons nous en réjouir !!

Mai 2023   L’arbre en fête à Buzan (09)

Buzan organise son premier festival  » L’arbre en fête  » du 27 au 29 Mai. Celui-ci vise à promouvoir la protection des arbres et une sylviculture douce. Balades commentées en forêt, conférences, musique, danse, expositions dans une atmosphère conviviale et familiale.

Pour voir le programme, cliquer ici

Mai 2023   Lac de Montbel : permis accordé

L’aménagement d’un éco-complexe hôtelier au bord du lac de Montbel en forêt ancienne par la start up Coucoo est fortement contesté (voir nos actus précédentes, Mars 2021 et Mars 2023). La consultation publique allant jusqu’au 30 Mars dernier a réuni 1087 contributions, avec un rejet avoisinant les 80 % au global, et 70 % pour les contributions des habitants du village. Pourtant, le maire de Montbel, au même moment qu’il rendait son analyse, validait le permis, en ajoutant une prescription aux arrêtés concernant la préservation de la biodiversité, enjeu majeur des contestataires. « Une belle mascarade à laquelle nous voulions participer pour une fois de plus démasquer la supercherie, l’inutilité et les abus des lois sur l’environnement qui tombent sur les uns et glissent sur les autres » (collectif A pas de loutre, qui ne va pas en rester là).

Mai 2023   S’enforester, dans la matinale de France Inter

Baptiste Morizot, écrivain et maître de conférences en philosophie à l’Université d’Aix-Marseille, et Andrea Olga Mantovani, photographe et correspondante pour le New York Times, co-auteurs de « S’enforester » (en forêt primaire de Bialowieza), étaient les invités du Grand entretien de France Inter en Octobre 2022. Ayant raté cette émission, et ayant reçu de plusieurs personnes le lien vers l’interview, nous vous proposons de l’écouter ici (22 minutes). Passionnante, nourrissante, elle alimente le débat actuel sur l’évolution naturelle de forêts à fort enjeu écologique.

Mai 2023   « Il faut sauver PEFC ! »

Principal système de certification garantissant une « gestion durable » des forêts en France, PEFC a lancé une révision de ses standards. PEFC a été fortement critiqué pour son manque de crédibilité (par exemple, sur Youtube l’émission « razzia sur le bois » de Cash Investigation) et le caractère éthique de ses règles (par exemple, l’actuel cahier des charges autorise des coupes rases de 25 hectares en plaine). Actuellement, les standards de certification sont en cours de redéfinition, avec de sérieuses pistes de réflexion visant à tendre vers une gestion plus respectueuse de la multifonctionnalité et des écosystèmes. A lire ici, la réaction du président de Fransylva Bretagne, mentionnant de possibles règles venant restreindre les coupes rases, arguant que l’augmentation de la récolte est absolument nécessaire à la captation du CO2, etc. Le vent tourne t’il réellement, ou bien cette tribune est-elle destinée à exercer une certaine pression sur l’État ? Ou les deux ?

Avril 2023  Agora de la forêt à Fabas

Le Collectif de la Forêt des Sources du Touch (Comminges) organise le samedi 29 avril une rencontre intitulée « Agora de la Forêt ».  Ce massif de 800 ha est un précieux «  îlot forestier » pour le dit territoire. Les choix qui seront faits par la Société Forestière Gestionnaire dans les mois qui viennent, engagent son devenir. Familiers de la forêt, professionnels du bois, curieux ou juste citoyen concerné, sont invités à cette Agora de la forêt, pour échanger, se rencontrer, nous ramifier… Pour plus d’information, cliquer ici

Avril 2023   Un article sur un saccage peu commun

Dans le no 17 de la revue trimestrielle Zadig, Alwa Deluze dénonce, dans un excellent article étayé par une enquête de terrain, les méfaits de l’exploitant forestier espagnol Manuel Bautista. Ce dernier a dévasté plusieurs hectares de bois pour voler près de 400 arbres dans des propriétés privées d’une petite commune ariégeoise, dont des chênes centenaires. Malgré sa nouvelle condamnation en appel, de tels « crimes écologiques » ne sont pas vraiment punis aujourd’hui en France. Pour acheter la revue, cliquer ici

Avril 2023 Brûler des granulés n’a rien d’écologique

Cofondé par Jacques Attali, Slate.fr propose en accès libre des analyses, chroniques, enquêtes. Cet article très documenté nous apprend ce que nous savions déja par les multiples exemples d’installations en France (exemple) mais sous l’angle des importations de bois américaines vers l’UE. Pourquoi l’UE considère-t-elle la combustion de biomasse issue du bois comme une source renouvelable alors qu’elle est loin d’être neutre en carbone? La bioénergie n’est pas aussi écologique que ne le revendique le secteur. Persister à laisser les États prétendre qu’elle l’est, nuit à l’investissement dans des énergies renouvelables réellement vertes.

Avril 2023 Bois du chat : coup de gueule d’un maire déterminé

Cette lettre ouverte a été écrite par le maire de Peyrelevade, commune située à côté du désormais célèbre bois du Chat de Tarnac. Nous vous recommandons chaudement sa lecture. Très instructive, elle interpelle les acteurs de la filière et institutionnels sur des points concrets et précis et nous plonge dans la réalité d’une commune forestière au quotidien. A relayer sans modération si le cœur vous en dit.

Pour la consulter, cliquer ici

Avril 2023   La chasse aux pilleurs de bois

Ce reportage passé au journal télévisé du 05 avril dénonce le vol d’une dizaine de gros chênes à un particulier de la région Grand Est par des forestiers qui se sont ensuite volatilisé. Le chêne est devenu tellement prisé que ces vols d’arbres y sont devenus monnaie courante. L’ONF y est montré du doigt pour de supposés exports pourtant interdits. Une vidéo courte et percutante qui fait prendre conscience des pressions existant dans nos forêts envers cet arbre noble et majestueux. Le piémont pyrénéen n’y échappe pas, avec un mitage du paysage forestier provenant de coupes qui prélèvent tous les gros chênes sur pied, dans de très nombreux endroits.

Avril 2023  Sensibilisation du Rotary aux vieilles forêts

Le Rotary Mag, magazine francophone du Rotary International, publie ce mois d’avril un article de 4 pages sur les vieilles forêts pyrénéennes, avec un focus sur les organismes qui sont à l’œuvre pour préserver ces milieux fragiles aux espèces rares et menacées. Pour lire le début de l’article et acheter le numéro, cliquer ici

L’auteur de cet article, ainsi que du présent site vieillesforets.com, propose également une conférence au Rotary club de Salies du Salat le 18 avril prochain à 19h30 : « vieilles forêts Pyrénéennes : les protéger, comment et pourquoi ». Repas puis conférence, tarif 26€, réservation au 06 83 07 10 64.

Mars 2023   Solutions fondées sur la nature : projets de l’UICN

Dans un rapport publié à l’occasion de la Journée internationale des forêts du 21 mars 2023, le Comité français de l’UICN présente des projets de Solutions fondées sur la Nature qui montrent que nous pouvons à la fois réduire les risques naturels en forêt (glissements de terrains, chutes de pierres, avalanches, incendies) et protéger la biodiversité. Pour en savoir plus, cliquer ici

Mars 2023 Aux arbres citoyens : 3 projets dans les Pyrénées

En Novembre dernier, l’appel à dons de l’émission Aux arbres citoyens sur France 2, avait permis de récolter presque 2 millions d’euros. L’objectif : financer de projets de régénération et de préservation de nos forêts et de leur biodiversité. Dans les Pyrénées, Nature en Occitanie, Forêts préservées et FNE Languedoc Roussillon, protégeant les vieilles forêts grâce à l’acquisition foncière, ont été choisies par le comité de sélection en Mars 2023. Les dons vont permettre de préserver sur le très long terme, en les laissant à leur évolution naturelle, des parties de vieilles forêts de montagne et de piémont, aux arbres vénérables, véritables cœurs de biodiversité. Pour découvrir les projets sélectionnés (dans les Pyrénées, à partir de 1’55’’), c’est ici !

Mars 2023  Tarnac : le tollé

Le bois du Chat est une forêt de feuillus (hêtraie) en zone Natura 2000, en Corrèze. Sur plus de 6 hectares, son propriétaire a décidé de le raser, en toute légalité. Depuis deux mois environ, des opposants locaux se mobilisent et sont parvenus à stopper le chantier qui allait débuter. Mais la tension monte : interdiction préfectorale de stationnement, appel à manifester par le syndicat des exploitants, médiatisation nationale … un exemple qui en dit long sur les méthodes autorisées en « gestion durable » et le ras le bol des citoyens. Pour visionner cette courte vidéo de l’association Canopée qui explique comment pourrait être renversée la vapeur, c’est ici

Mars 2023  Coucoo, deuxième tentative !!

Le projet immobilier Coucoo, qui détruirait une partie de la forêt de la Fajane, forêt ancienne constituée de hêtres (exceptionnel à cette altitude) au bord du lac de Montbel dans les Pyrénées cathares, a dû faire face à une forte mobilisation locale et a vu son premier permis d’aménager suspendu par la justice. Il dépose aujourd’hui une nouvelle demande de permis qui fait l’objet d’une consultation publique jusqu’au 30 mars. Pour connaître l’association A pas de loutre active contre ce projet, cliquer ici. Pour participer à la consultation publique, cliquer ici

MARS 2023 Le Pinsapo résiste au climat en Andalousie, et ?…

Voici un article intéressant (en espagnol) sur la survivance de l’Abies pinsapo, dit sapin d’Espagne, en Andalousie où se cantonne son aire de répartition naturelle. Extrait : Pour les experts, les particularités locales de chaque enclave, liées à des facteurs tels que les pentes, les orientations, les altitudes et l’orographie, peuvent générer des situations microclimatiques particulières, capables de garantir la survie de cette espèce, même en dehors des zones que les modèles de simulation actuels indiquent comme adéquates à l’avenir. Question : pourquoi encourager la plantation des sapins méditerranéens tel le Pinsapo en Occitanie, sur tous les versants et en toute situation,  sans mener par ailleurs des études similaires à celle de cet auteur,  pour nos espèces naturelles dites « menacées », comme le sapin pectiné dans les Pyrénées et son piémont ? Une réflexion qui paraît couler de source, et pourtant …

Mars 2023  Pétition en amont de la révision de PEFC

En théorie, PEFC est censée garantir que les produits en bois, ou à base de bois (papier, carton…) achetés dans le commerce, sont issus de forêts gérées durablement. En pratique, cette certification s’est révélée largement insuffisante, notamment pour encadrer les coupes rases.

PEFC a ouvert une consultation pour réviser ces règles de certification : en amont de cette consultation, l’association Canopée a participé activement aux travaux de révision de ce référentiel. Pour connaître les 3 failles majeures dénoncées par Canopée et signer leur pétition pour un label qui protège vraiment les forêts, c’est ici

Mars 2023  SOS Montes universales, une lutte espagnole

La Sierra de Albarracín dans la province de Cuenca (Montes Universales) fait l’objet d’une forte montée de boucliers face à des coupes massives dans cette haute montagne méditerranéenne. SOS Montes Universales est composée d’environ 300 personnes, de très grande majorité locales, forestiers et éleveurs. Une pétition de 100000 signatures a été remise au monde politique, et un projet européen mené par l’Université de Saragosse sur le respect des écosystèmes dans la gestion va se tenir prochainement. Pour plus d’informations, cliquer ici

Février 2023   Pénétrer dans la forêt d’autrui, un délit ?

Le 2 Février dernier, la loi sur l’engrillagement des espaces naturels a été publiée au Journal Officiel. Les clôtures implantées depuis moins de 30 ans dans les zones naturelles ou forestières doivent permettre la libre circulation des animaux sauvages, en étant posées 30 cm au-dessus de la surface du sol, et ne pas dépasser 1,20 m.

L’article 2 introduit une nouvelle infraction au Code pénal : « Pénétrer sans autorisation dans la propriété privée rurale ou forestière d’autrui, sauf les cas où la loi le permet, constitue une contravention de la 4e classe », soit une amende de 135 €. Toutefois, il est dit : « Dans le cas où le caractère privé du lieu est matérialisé physiquement ». Or, dans la pratique, très peu de propriétaires privés signalent leur propriété forestière par des panneaux.  Pour prendre connaissance du texte, cliquer ici

Février 2023  Megafeux au Chili ; la monoculture en cause

Depuis début février, le centre-sud du Chili fait face à de terribles incendies : 430 000 hectares brûlés, 24 morts, plus de 3 000 blessés, comme bilan provisoire. En cause : les vagues de chaleur, la très forte sécheresse et les monocultures de pins et eucalyptus. « Les plantations forestières extensives qui génèrent des paysages homogènes ont un potentiel inflammable élevé. » Pour lire l’article dans Reporterre, cliquer ici

Février 2023   Enquête percutante sur le bois énergie

La chaîne Partager c’est Sympa produit des vidéos allant au fond de sujets qui passent trop souvent inaperçus. Vincent Verzat a mené l’enquête aux côtés de l’association Canopée sur le bois énergie. Brûler du bois pour produire de l’énergie : ce qui en théorie passe pour une bonne idée s’est emballé au point de devenir un enfer. Une excellente vidéo de vulgarisation qui ose montrer et interpeller.

Fevrier 2023   La feuille des arbres de Libre forêt

Libre forêt est une association créée par un groupe de citoyens lorrains, dont le but est d’acquérir des îlots forestiers pour ensuite les laisser évoluer librement sans exploitation.

Elle réalise une publication trimestrielle, La feuille des arbres, avec dans ce nouveau numéro, un edito touchant et un article intéressant sur l’état des forêts dans le monde et l’importance écologique des forêts anciennes.

Janvier 2023   Sauver la forêt de Mercy de la « transition »

Il n’y a pas qu’après les incendies landais que l’on craint au remplacement des forêts par des parcs photovoltaïques … les projets fleurissent partout en France, comme ici dans la forêt de Mercy en Moselle. Les arguments mis en avant par les 37 associations signataires devraient être la base de toute étude de projets dits de « transition écologique »… qui se mort la queue lorsqu’elle participe à l’érosion de la biodiversité, des sols, etc. Pour voir le texte et la pétition, cliquer ici

Janvier 2023 L’exploitation des forêts suédoises critiquée

La Suède pratique une sylviculture basée sur la monoculture et les coupes rases. Mais les critiques fusent devant les dégâts pour le climat et la biodiversité. « Tout est construit autour des coupes à blanc : l’industrie, la formation des gardes forestiers, la recherche, la politique, la loi, et même le processus de certification. » explique l’experte Malin Sahlin. Le 1er ministre a déclaré au Parlement en 2022 que « la sylviculture suédoise était aujourd’hui réalisée dans le plus grand respect des valeurs naturelles communes ». Lire ici l’’article du Monde (partie réservé aux abonnés)

Décembre 2022   Manifeste pour la forêt bretonne – FNE

La fédération FNE Bretagne a publié un manifeste très complet ce 7 décembre.

Le Manifeste propose des mesures concrètes pour que la biodiversité revienne au cœur de la gestion forestière, que les forêts bretonnes redeviennent résilientes face aux changements climatiques ou aux incendies, et que les bénéfices qu’elles apportent à la société en tant que « bien commun » soient reconnus et pris en compte.

Décembre 2022   Nouveau projet industriel à Lannemezan

En cette fin d’année 2022, Touche pas à ma forêt se félicite de l’abandon du groupe Florian annoncé cette fin d’été. Toutefois, le collectif nous alerte sur un nouveau projet de taille industrielle du maire de Lannemezan, une centrale de cogénération-biomasse avec un investissement d’une ampleur pharaonique.

Ce type de production d’énergie est à la fois plus émetteur de gaz à effet de serre et de poussière que le charbon. Pour lire la lettre d’informations, cliquer ici

Décembre 2022   Nouvel AF pour la forêt du Bager

La commune d’Oloron Sainte Marie présente ce 12 décembre son nouveau plan d’aménagement forestier (AF). La forêt du Bager s’étend sur presque 2500 hectares avec des enjeux écologiques très forts. Un travail collectif à saluer, incluant les associations et notamment l’ACCOB, a permis de convertir 1215 ha en sylviculture irrégulière, d’ajouter 65 ha en îlot de sénescence et de laisser 452 ha (inaccessible sur le haut de la montagne) en libre évolution. A noter toutefois que les communes alentour concernées par la forêt ont conservé une sylviculture régulière sur la majorité des peuplements. Pour lire l’article de La République des Pyrénées, cliquer ici

Décembre 2022   Appel à dons pour les forêts pyrénéennes

Forêts préservées est un fonds de dotation qui a pour objet de préserver des écosystèmes forestiers à fort enjeu écologique grâce à l’acquisition foncière dans les Pyrénées, en les soustrayant à l’exploitation forestière, et en les laissant à leur évolution naturelle. Cette fin d’année, le fonds a de nombreux projets de préservation en cours (voir ici). Il lance un appel à dons (déductible des impôts sur le revenu à hauteur de 66%) via un fonds de dotation ami, Fraternité pour demain, afin de compléter le financement de ces acquisitions. Pour en savoir plus, cliquer ici

Décembre 2022   Clip vidéo contre le projet Coucoo à Montbel

Ce clip a été réalisé pour illustrer la lutte du collectif contre le projet d’un éco-complexe hôtelier au bord du lac constant de Montbel (Ariège). Ce projet menace de détruire une partie sauvage du lac avec une forêt naturelle, jeune et diversifiée, ainsi que la biodiversité associée qui s’y est installée grâce à la faible fréquentation du lieu depuis 37 ans. A partager si le cœur vous en dit !

Décembre 2022   Appel à dons de Forêts en vie

Forêts en Vie est un fonds de dotation basé en Corrèze, qui achète des forêts en les mettant à disposition d’associations de citoyens, grâce à un bail forestier spécifique et innovant.
Forêts en Vie lance aujourd’hui un appel à dons (déductible des impôts sur le revenu à hauteur de 66%) pour préserver 58 hectares de forêt diversifiée de feuillus à fort enjeux écologiques. Il leur faut rassembler 40 000€ manquants pour en faire l’acquisition et ainsi pouvoir les mettre à bail auprès d’associations locales. Pour en savoir plus, cliquer ici

Décembre 2022 Aux arbres citoyens ! le projet de NEO

L’émission Aux arbres citoyens ! diffusée sur France 2 le 08 Novembre 2022 a permis de récolter près de 1,8 millions d’euros pour soutenir des projets sur tout l’hexagone. Dans l’ex région Midi Pyrénées, la fédération régionale FNE a choisi de soutenir l’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales porté par l’association Nature En Occitanie (NEO), qui acquiert des forêts à fort enjeu écologique pour les laisser en libre évolution.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Novembre 2022   Bataille pour la forêt publique

L’association Canopée œuvre de manière très courageuse pour faire changer les lois afin de mieux protéger nos forêts.

Voici une vidéo très pédagogique et complète pour comprendre le combat actuel visant à sauver des postes à l’ONF.

Après l’assemblée nationale, l’association va désormais poursuivre la bataille au Sénat, et vise les 200000 signatures dans sa pétition pour le maintien de l’ONF … elle y est presque !

Novembre 2022   Les Pyrénées secrètes au cinéma le Régent

Après des projections à Toulouse et Cauterets, la série documentaire « Les Pyrénées secrètes » qui passera sur Arte avant Noel, sera en avant première au cinéma le Régent à Saint Gaudens dès début décembre. 3 projections réalisées par Alwa Deluze, Gregory Ortet et Laurent Nedelec, la première dans le piémont, la deuxième à l’étage montagnard au cœur des vieilles forêts, la dernière à l’étage minéral.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Novembre 2022   Lettre Naturalité no 25

Lettre d’information apériodique de l’association Forêts Sauvages, Naturalité est une tribune où s’expriment artisans de la protection de la nature, universitaires, chercheurs, artistes et libres penseurs, réunis par la même passion pour la nature sauvage. Dans ce no 25, des articles très inspirants, notamment la découverte des forêts des îles d’Haida Gwaii, « naturalité et sentiment océanique par Bernard Boisson, et un article sur le manque de transparence du volet forêt du plan de relance !

Novembre 2022   Une loi ambitieuse contre la déforestation ?

Le Parlement européen a voté hier une loi interdisant la mise sur le marché de produits responsables de déforestation. La version du texte adoptée comprend de nombreuses avancées, dont une traçabilité rigoureuse permettant d’identifier l’origine des produits, jusqu’à la parcelle. La nouvelle est à diffuser. Mais la version n’est pas encore finalisée. Et puis, qui garantira dans les pays exportateurs, souvent spécialistes des corruptions en tout genre, le bon contrôle des lois ? A lire ici

Novembre 2022 82 heures pour sauver l’ONF … puis le 49.3

Pendant plus de 82 heures non-stop, Canopée s’est mobilisé aux côtés des personnels de l’Office National des Forêts pour demander aux députés d’augmenter les postes à l’ONF dans la loi de finances. Avec succès : des députés de tous les partis ont déposé des amendements en ce sens. Mais les débats à l’Assemblée n’ont pas pu avoir lieu : le gouvernement a coupé court aux discussions en activant le 49.3. Pour lire l’article, cliquer ici

Octobre 2022   82 heures pour sauver l’ONF

Dans quelques jours, l’Assemblée nationale va examiner le budget de l’Office National des Forêts. Alors que les effectifs ont déjà été réduits de 40% ces 20 dernières années, le gouvernement prévoit de nouvelles suppressions de postes. 150 000 personnes ont signé la pétition contre la privatisation de l’ONF. Pendant que les députés débattront, l’association Canopée et le syndicat SNUPFEN vont se planter devant l’Assemblée nationale et déclamer le nom de chaque signataire : cela devrait prendre au moins 82 heuresPour en savoir plus, cliquer ici.