Septembre 2021 Le climat, sujet de la rentrée de l’ONF

 » Nos sujets de rentrée, c’est le réchauffement climatique, le réchauffement climatique et le réchauffement climatique «  martèle Bertrand Munch, directeur général de l’Office National des Forêts dans cet article de 94citoyens.com et dans Mediapart (réservé aux abonnés). Il vise la plantation de 10 millions d’arbres par an, en misant sur la diversité des essences pour mieux résister aux aléas climatiques. Mais que planter ? Des initiatives qui peuvent aller à l’encontre de l’objectif biodiversité également annoncé, comme expliqué dans l’enquête on ne peut plus d’actualité faite par l’auteur de ce site : « l’homme, cet apprenti sorcier »

Septembre 2021   La motion 125 a été adoptée à l’UICN

La motion 125, « Renforcer la protection des forêts primaires et matures en Europe et faciliter leur restauration dans la mesure du possible », a été présentée au congrès mondial de l’UICN par un groupe d’experts, votée et validée. En cela, elle encourage les États membres en Europe à promouvoir un cadre juridique en faveur de leur conservation, même les petits îlots, demande leur stricte protection, l’interdiction d’exploitation, etc. Un texte important pour booster leur prise en compte politique au niveau européen et national. Pour voir le texte en anglais, cliquer ici.

Septembre 2021   Poumon vert et tapis rouge

Pour aider le célèbre botaniste Francis Hallé dans son combat pour les dernières forêts tropicales, Luc Marescot, documentariste passionné de nature, raconte son cheminement, son obsession, et livre une leçon universelle sur le fait de ne jamais rien lâcher, de s’accrocher à son rêve. Entre deux tournages auxquels on assiste dans les forêts tropicales, on le voit tracer son chemin avec malice et obstination à Hollywood, Berlin, Cannes, Paris, jusqu’au bureaux de Claude Lelouch, Juliette Binoche et bien d’autres. Sortie cinéma le 29 Septembre, voir la bande annonce.

Septembre 2021   Appel national pour des forêts vivantes

 » Les forêts sont riches, diverses, complexes, bref : vivantes. Mais l’industrie aimerait les transformer en monocultures d’arbres bien alignés, faciles à récolter, maîtrisés. Le gouvernement ne s’y oppose pas, il assume : « une forêt, ça se cultive, ça s’exploite ». Pendant ce temps, loin des ministères, la résistance s’organise. Le temps est venu d’unir ces forces, pour faire front commun contre l’industrialisation des forêts ! » (appel de SOS Forêts France). Le week-end du 16 et 17 octobre, manifestations partout en France, informations bientôt en ligne, voir pour les Pyrénées le site Touche pas à ma forêt.

septembre 2021   Les vieilles forêts, invitées de l’UICN

Cet article dont la majorité de la lecture est réservée aux abonnés du journal Le Monde, explique que les vieilles forêts d’Europe sont au cœur des débats du congrès mondial de l’UICN qui se tient ce mois de septembre à Marseille. Une des 4 propositions principales du congrès vise à mieux protéger les vieilles forêts d’Europe et à faciliter leur restauration, ce qui implique d’abord de les définir et de les cartographier. Pour lire le début de l’article, cliquer ici

Septembre 2021   Hêtraies françaises au patrimoine mondial

La réserve du Grand Ventron dans le massif vosgien, la réserve du Chapitre dans les Hautes-Alpes et la réserve de la Massane dans les Pyrénées-Orientales font l’objet d’une protection forte par leur statut de réserve naturelle nationale ou de réserve biologique intégrale. L’État vient de les inscrire au patrimoine mondial, comme « Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe ». A noter toutefois une petite erreur, le bois du Chapitre est une sapinière, le hêtre y étant une essence minoritaire … Pour en savoir plus, cliquer ici

Juillet 2021   Les vieilles forêts pyrénéennes dans la revue Oxytanie

Le magazine semestriel Oxytanie publie ce mois de Juillet un spécial « sauvage » de 132 pages avec pas moins de 50 pages consacrées aux vieilles forêts Pyrénéennes, une première.

Les auteurs sont allés sur le terrain, ont arpenté des vieilles forêts avec entre autres, l’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales, Forêts préservées, des fondateurs de la réserve du Montious dans les Hautes Pyrénées, etc. Nous y avons participé, avons lu les articles qui sont de grande qualité, nous vous le recommandons !!

Juin 2021   STOP à la chasse au Grand tétras dans les Pyrénées

Le Grand Tétras ou Grand Coq de bruyère peuple encore quelques-uns de nos massifs montagneux, dont les Pyrénées. La régression de sa population y est très importante. Malgré l’importante régression de l’espèce, elle y est chassée tous les ans. Le Conseil d’Etat, plus haute juridiction française, donne raison aux associations et considère qu’il est tout à fait illégal de chasser un seul Grand Tétras compte tenu de son état de conservation défavorable. Or les Préfets concernés et la ministre de la Transition écologique et solidaire continuent à l’autoriser en méprisant les décisions des tribunaux. Pour signer la pétition, cliquer ici

Juin 2021 Grosse pression attendue sur la forêt française

Alors que les projets d’installation de méga-scieries (Florian dans les Pyrénées, SIAT à Mazamet) et le débardage par dirigeable font parler d’eux, une autre pression sans précédent s’annonce. La Chine a interdit pour 99 ans la récolte de chêne sur son territoire. Mais les États-Unis bloquent leurs exports, et la Russie le fera au 1er janvier 2022 : « L’Europe est la prochaine cible » prévient Nicolas Douzain-Didier. Comme cibles privilégiées notamment attendues, les forêts privées, et  les vieilles forêts de plaine (hêtraies-chênaies à très gros bois). Ecouter son interview sur France Inter, et signer la pétition lancée par la filière bois.

Juin 2021 Forêts vivantes et résistance citoyenne

Cet article d’Alain Persuy, écologue et forestier, aborde de manière très claire pour le néophyte les dérives actuelles de certains acteurs de la filière bois, des labels, le prétexte du changement climatique, et plaide pour des forêts vivantes. Devant des coupes rases de plus en plus répétées, devant des atteintes brutales et manifestes à ce qui est un écosystème fragile et complexe avant que d’être une source de bois, la résistance citoyenne s’étoffe, s’organise, se renforce. A lire ici

Mai 2021   Crise du scolyte, dossier spécial

L’association walonne Forêt et Naturalité publie un instructif dossier sur la crise du scolyte. Depuis quelques années, le scolyte de l’épicéa fait trembler les forestiers. Cette crise s’accompagne de conséquences économiques et sociales importantes, et offre une opportunité sans précédent pour remodeler le paysage forestier, dans une optique plus respectueuse de la nature, en tirant les leçons des erreurs du passé. Voir le dossier complet ici

Mai 2021 La journée technique « trame de vieux arbres » est en ligne

La journée technique « trame de vieux arbres pour l’avenir de nos territoires en Occitanie » est en ligne. Y ont assisté 150 personnes. Parmi les présentations, « Les Vieilles Forêts d’Occitanie, un patrimoine naturel vivant rare et relictuel » détaille les critères d’inclusion des vieilles forêts pyrénéennes, et dresse un état des lieux des inventaires des vieilles forêts de montagne et de plaine en Occitanie. Une autre intervention concernant directement les vieilles forêts présente le programme Conectfor.

Mai 2021   Une vieille forêt de perdue … 10 de retrouvées ?

Le fonds de dotation Forêts préservées vient de perdre en commission SAFER la possibilité d’acquérir un petit parcellaire de forêt, abritant une forêt ancienne et mature, dans le Haut Comminges. Le fonds négocie actuellement l’achat d’un autre parcellaire forestier, à très fort enjeu écologique, dans un site abritant une vieille forêt de montagne. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Mai 2021   Week end de mobilisation les 29 et 30 Mai

Le collectif Touche pas à ma forêt organise un week end de mobilisation pour la forêt pyrénéenne à Lannemezan (65) avec de très nombreuses animations. « Comment le projet d’installer une méga-scierie couplée à un cogénérateur peut-il soulever une telle vague d’oppositions? Tout simplement car c’est un projet démesuré et dévastateur pour la forêt pyrénéenne, à contre sens de la transition écologique » (extrait de la page d’accueil). Pour consulter le programme, cliquer ici

Avril 2021   Conférence forêts anciennes à partir du cas de Valbonne

Le mercredi 21 avril après midi, la FRAPNA Ardèche et l’AAGT (Association des Amis de la Génération Thunberg) proposent une conférence en ligne avec des spécialistes reconnus, entre autres Daniel Vallauri du WWF et Annick Shnitzler Lenoble, traitant du sujet essentiel des forêts anciennes, à propos du cas particulier et instructif de la Forêt de Valbonne. Une mobilisation locale contre des coupes agressives dans cette forêt ont fait la une de nos actus notamment en Mai 2020 et à plusieurs reprises. Accéder au programme ici.

Avril 2021   Conférence avec 3 spécialistes des forêts le 11 Avril

« Comment garder des forêts vivantes et accueillantes pour la biodiversité, en répondant aux besoins matériels de nos sociétés ? » 3 spécialistes des forêts interviendront le dimanche 11 avril à 14h30 : Francis Hallé avec l’importance des forêts en libre évolution, Gaspard D’Allens à propos des menaces actuelles sur la forêt, et enfin, Gaëtan Du Bus sur quelle gestion forestière favoriser à l’heure du changement climatique et de la «transition» ? Pour plus d’infos, cliquer ici

Avril 2021   Journée technique Trame de vieux arbres en Occitanie

Nature en Occitanie (NEO) et Arbre et paysage 32 organisent le 04 mai une journée d’ateliers techniques et de présentations en visio conférence (gratuit) et ce à destination d’un public professionnel, gestionnaires, élus, membres associatifs. Seront réunis des experts sur la thématique des vieux arbres pour mutualiser les connaissances au service de la prise en compte de ce patrimoine naturel vivant, notamment de membres du GEVFP, du CEN Occitanie et de l’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales. Grand témoin de la journée du 04 Mai, Ernst Zurcher. Pour s’inscrire, c’est ici !

Avril 2021   Webinaire sur la libre évolution le 06 Mai

Le changement climatique vient questionner l’éthique, la philosophie et la vision de la gestion de la nature : jusqu’où peut-on / doit-on intervenir ? Le projet LIFE Natur’Adapt et le pôle forêt de Réserves Naturelles de France s’associent pour vous proposer un webinaire sur la question de la libre évolution des forêts en tant que piste d’adaptation au changement climatique. Il sera le jeudi 6 mai 2021 de 9h30 à 12h30, sur inscription.

Avril 2021   Quand les épicéas meurent …

Depuis plusieurs années, beaucoup de peuplements d’épicéas sont fortement attaqués par les scolytes, suite à des sécheresses et des canicules répétées. Un ingénieur au CRPF du Grand Est dénonce dans les Echos du GIP Ecofor l’utilisation d’images choc par les médias permettant de valider la plantation d’ « essences miraculeuses » et occultant d’autres pistes. Un article à lire ici

Mars 2021 Les limites des sapins méditerranéens dans Forêts de France

Malgré une opposition de certains membres à la CRFB d’Occitanie, commission chargée d’autoriser les nouvelles essences, les sapins méditerranéens sont éligibles depuis début 2021 aux aides de l’État. Les plantations sont subventionnées dans les massifs d’Occitanie sous certaines conditions, sous les 1000 mètres d’altitude,  car ils s’hybrident avec le Sapin blanc présent depuis la fin des glaciations. Forêts de France a mis en avant dans le no 639 le sapin de Bornmuller (turc) comme « arbre du mois ». Michel Bartoli fait part de ses réserves, dans le dernier courrier des lecteurs.

Mars 2021 Mémoire étudiant sur le projet de méga scierie Florian

Le groupe italien Florian souhaite implanter une méga scierie à Lannemezan, très contestée localement, voir pour plus d’informations le site de SOS Forêt Pyrénées. Un groupe d’étudiant.e.s du Master « Risques, science, environnement et santé » de l’Institut d’Études Politiques de Toulouse a présenté une synthèse : « Hêtre ou ne pas hêtre : quel avenir pour la gestion des forêts pyrénéennes ? » Travaux fort intéressants à lire ici

Mars 2021 Opposition contre un projet hôtelier au lac de Montbel

L’aménagement d’un éco-complexe hôtelier au lac de Montbel par une start up qui gère des hôtels de luxe est fortement contesté par de nombreuses associations dont A pas de loutre. Une marche a récemment réuni 400 personnes. Seraient impactés 34 hectares d’un espace naturel forestier hébergeant des espèces sensibles, comme la genette, 6 espèces de pics, la loutre, etc. Et ce en l’absence de concertation de la population et usagers du lac, au détriment des études naturalistes montrant le caractère exceptionnel du site. Pour en savoir plus et signer la pétition, c’est ici

Mars 2021   Vent de révolte contre méga scierie SIAT dans le Tarn

Avez-vous vu Le temps des forêts ? Y est montrée la plus grosse scierie de France en Alsace, hautement mécanisée, elle appartient à Mr SIAT. Une méga scierie portée par le même groupe SIAT est en projet dans le Tarn, avec des prédictions de volume à faire froid dans le dos. 70 hectares et 2 exploitations agricoles seraient sacrifiées, sans aucune consultation citoyenne. Voir le tract ci-dessous et se rendre à la pétition en cliquant ici. Lire la suite

Mars 2021   Lettre Naturalité numéro 22

Lettre d’information apériodique de l’association Forêts Sauvages, Naturalité est une tribune où s’expriment artisans de la protection de la nature, universitaires, chercheurs, artistes et libres penseurs, réunis par la même passion pour la nature sauvage. Dans ce no 22, toujours de superbes articles très inspirants, des exemples de protection forte en Ukraine ou de bio diversion à Bialowieza, et un article sur la polémique autour de Florian dans les Pyrénées.

Mars 2021   Manif aux Invalides : Loi climat, où est passée la forêt ?

La Convention Citoyenne sur le Climat (CCC) a été constituée en 2019 par le gouvernement, avec 150 citoyens tirés au sort. Ils ont proposé 3 mesures phare sur le volet forêt : Interdiction des coupes rases de +0,5 hectares (sauf problèmes sanitaires) / renforcement des effectifs de l’Office National des Forêts (ONF) / limitation du niveau de la récolte de bois en France au niveau 2019/2020. Problème : aucune proposition de la CCC concernant la forêt n’a été reprise dans le projet de loi climat ! Lire la suite

Mars 2021  Interview de Baptiste Morizot : visionnaire et inspirant

De très nombreuses personnes se sont reconnues dans l’approche de Baptiste Morizot dans son livre « raviver les braises du vivant ». Nous vous proposons d’écouter cette interview prônant les initiatives actuelles pour l’évolution naturelle, permettant de constituer des « zones source » de vie, gérées comme des biens communs, faisant partie des approches multiples de la forêt sans les opposer. L’auteur démonte plusieurs imaginaires actuels comme la « mise sous cloche », ou l’ « effondrement du Vivant ». Une interview passionnante.

Mars 2021   Colloque Arbre, forêt, bois et sociétés les 30 et 31 Mars

Afin de présenter les avancées scientifiques de projets soutenus sur cette thématique, et favoriser les échanges entre chercheurs, pouvoirs publics, entreprises et acteurs de la société, l’ANR organise un colloque les 30 et 31 mars 2021. Compte tenu des incertitudes sur la tenue d’un tel événement en présentiel, le colloque se déroulera uniquement en ligne. Pour plus d’infos, cliquer ici

Janvier 2021   Plan de relance volet forêt : les critiques fusent

Le plan de relance prévoit 150 millions d’euros pour soutenir le reboisement en 2 ans en France. Alors que des chercheurs de l’Inrae mettent en garde dans cet article de Forestopic contre une action précipitée et ses conséquences économiques, l’ingénieur écologue Jean-Claude Génot nous alerte dans cet article de Rue89 Strasbourg sur les conséquences écologiques des prévisions de plantations d’essences exotiques … qui renforcent les effets du changement climatique.

Janvier 2021 Contribution à l’inventaire des coléoptères à la Massane

Sans exploitation forestière depuis la fin du XIXe siècle, la vieille forêt de la Massane dans les Pyrénées Orientales a recensé à ce jour, sur seulement 336 hectares, une diversité extraordinaire : plus de 8000 espèces vivantes. Des prospections menées en 2014 ont permis d’ajouter 33 espèces nouvelles de Coléoptères au catalogue de la Réserve et de retrouver quelques espèces remarquables anciennement citées. Pour consulter ces travaux, cliquer ici.

Décembre 2020 On va détruire des forêts pour replanter des arbres !

Sylvain Angerand est ingénieur forestier et coordinateur des campagnes de l’association Canopée Forêts vivantes. Pour lui, le plan de relance forestier proposé par l’État est un retour en arrière de soixante ans. Pis, les orientations qu’il veut donner à l’exploitation forestière sont néfastes pour la biodiversité autant que dans la lutte contre le changement climatique. Pour lire cet article en ligne paru dans Reporterre le 19 Décembre, cliquer ici

Décembre 2020   Plan de relance : surtout pas de plantation

« Le volet de repeuplement des forêts est, je pense, le plus grand depuis l’après-guerre », a déclaré le ministre de l’agriculture, Julien Denormandie. Que penser des bénéfices attendus de ce programme « planter 50 millions d’arbres » et des modalités de sa mise en œuvre ? Décryptage avec Thierry Gauquelin, spécialiste d’écologie fonctionnelle et professeur émérite à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie de l’université Aix-Marseille, dans cet article du journal Le Monde du 18 Décembre 2020 dont une grande partie est en ligne.

Décembre 2020   Forêts sauvages, le livre et l’interview

Annik Schnitzler, professeure d’écologie à l’Université de Lorraine, récemment retraitée, vient de publier Forêts sauvages, un livre très inspirant pour tous les amoureux de nature sauvage.

L’association Francis Hallé pour la forêt primaire l’a interviewée, et nous vous conseillons fortement de lire cet article en cliquant ici pour vous nourrir comme nous, de paroles qui sonnent juste. L’auteure pointe de nombreuses idées reçues, tant dans les sciences de la conservation que sur les tentatives en cours visant une forêt plus résiliente au changement climatique.

Décembre 2020   Articles de Libé : fragilisations en cours à l’ONF

En Novembre, Libération révélait ici la stratégie supposée de Bercy pour fragiliser l’Office national des forêts (ONF) : supprimer plus de 600 emplois, filialiser des missions d’intérêt général, essentielles pour la préservation de l’environnement (protection de la biodiversité, veille incendie, restauration des terrains de montagne, etc). Anne-Laure Cattelot, députée LREM autrice d’un rapport sur la forêt remis au gouvernement, tape du poing dans cet article consultable en ligne. 

Novembre 2020  Livre massacre à la tronçonneuse

Ce livre, paru début novembre, dénonce au fil d’une enquête inédite et très documentée, les mécanismes à l’œuvre dans la fragilisation des forêts françaises et la responsabilité de nos dirigeants, qui ont fait le choix du profit à tout prix, plutôt que de la préservation du bien commun. Ils montrent aussi qu’une autre sylviculture, inspirée des processus naturels, est possible pour inventer les forêts de demain. Pour plus d’informations, cliquer ici

Novembre 2020   Carrefour Climat 2020

Le PNR des Pyrénées ariégeoises vous invite au webinaire Carrefour climat 2020, consacré à l’adaptation au changement climatique, du 18 au 21 Novembre. Le Carrefour Climat 2020 s’adapte à la situation sanitaire et vous propose sa programmation 100% en ligne, avec le vendredi dédié au thème « forêt et sylviculture » avec 9 exposés.

Cliquer ici pour la totalité du programme.

Octobre 2020   Coup de gueule d’un avocat pour un référé forestier

Un avocat soulève les incohérences de la justice face aux travaux de défrichements et coupes rases laissant toute tentative d’opposition impuissante … Extrait : « Le tribunal administratif doit prendre le temps nécessaire à la foule de dossiers qui l’accablent. Un référé suspension prend quand même quelques jours, quatre, cinq, six, et on en a vu en juillet qui prennent trois semaines. En l’espèce c’est quelques jours. Mais le défrichement s’est fait en deux jours. »    Pour lire l’ensemble de l’article, cliquer ici

Photo d’image miniature : coupe rase de plus de 2 hectares réalisée à Belesta, Ariège, non sanctionnée par l’administration.

Octobre 2020   1300 personnes samedi, 1500 dimanche

Les marches pour la forêt pyrénéenne – NON au projet de méga scierie à Lannemezan » ont mobilisé largement malgré un temps maussade.

Comment présenter Florian en 2 mots ? 11 scieries en Europe, 1000 employés, un projet qui souhaite scier 2 à 3 fois le volume de bois de hêtre scié par la totalité des scieurs pyrénéens, une majorité de forestiers et scieurs dénonçant que la ressource est insuffisante.

Pour retrouver les détails des marches (ci-contre, photo prise à Aspet), des éléments techniques, pour signer la pétition contre l’installation de Florian, rendez-vous sur le site de SOS Forêt Pyrénées.

Octobre 2020   Les anciennes forêts d’Ardèche Quelle histoire ?

Associer Michel Bartoli, un forestier dont les ancêtres ont façonné des forêts du Vivarais/Ardèche depuis le xviie siècle, et Simon Bugnon, un jeune photographe qui sait nous faire admirer la beauté de l’écosystème boisé, permet de mieux comprendre ce que le présent de quelques peuplements ardéchois doit au passé. Pour le résumé complet, cliquer ici.

A retrouver chez votre libraire ou à commander sur le site de l’éditeur

Octobre 2020   Marches pour la forêt Pyrénéenne : non à Florian !

Les 10 et 11 Octobre prochains auront lieu les marches pour la forêt pyrénéenne – Non au projet de méga scierie à Lannemezan.

Le 10 octobre, les marches se réalisent dans les départements, de manière conviviale. Le 11 octobre, elles convergent dans les Hautes Pyrénées, jusqu’au site de Lannemezan. Tout le week end, animations prévues à Capvern.

Pour connaître le programme sur le site de SOS Forêt Pyrénées, mais également vous renseigner sur le projet, cliquer ici

Septembre 2020   Une action de préservation avortée par les services du renseignement

Un véritable scandale qui en dit long sur notre système dit « démocratique » : en Corrèze, l’association locale Faîte et racines a tenté d’acquérir tout à fait légalement un bout de forêt, pour en préserver l’écosystème et la protéger des coupes rases. Mais c’était sans compter sur les services des renseignements et la gendarmerie qui ont fait capoter le projet, en agitant l’opportune et fantasmatique figure du « zadiste anarchiste écologiste ». La forêt n’y a pas survécu. Pour lire l’article, cliquer ici.

Pour information, nous avons vérifié auprès de l’association Faite et Racines,  tout ce qui est rapporté dans l’article est vrai.

Septembre 2020   Le hold up des planteurs d’arbres sur le plan de relance

Un article très instructif sur les décisions actuelles, prises par le gouvernement qui, en cédant au lobby des planteurs, ne prend pas en compte les erreurs du passé, pourtant flagrantes. Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement alloue 200 millions d’euros à un plan de soutien à la filière forêt-bois pour soutenir le « renouvellement » des forêts dans leur adaptation au changement climatique. Or les situations de déséquilibre les plus observées en forêt sont justement des erreurs passées de plantations. En clair, 150 millions vont être orientés vers des plantations monoculturales, alors qu’une autre réponse beaucoup plus naturelle et résiliente pourrait être faite à l’urgence actuelle. Pour lire l’article de Reporterre, cliquer ici

Septembre 2020   Un dirigeable pour transporter le bois en montagne, annoncé … pour demain

Un dirigeable dédié au débardage de bois issu de forêts peu accessibles, et pouvant transporter jusqu’à 60 tonnes : c’est pour demain. Un premier vol commercial est prévu fin 2023-2024 dans le massif alpin, en forêt publique. S’il permet de préserver les accès terrestres, l’objectif de cet aéronef est clair : mobiliser des bois dans des forêts inaccessibles, donc peu exploitées par le passé. Une très grande inquiétude pour les vieilles forêts qui, nous le rappelons, ne bénéficient en France et en Europe, d’aucun statut de protection. Pour voir l’article sur Dis-Leur ! parlant des Pyrénées, cliquer ici et sur Forestopic, cliquer ici

Août 2020   Zoom sur la sécheresse dans les Vosges

La sécheresse atteint cette année encore nos forêts. Cet article en ligne de Libération met en cause la politique forestière actuelle : trop forts prélèvements, coupes rases, plantations de résineux en monoculture. Dans les Vosges, les premiers boisements touchés sont des plantations. Leur fragilité n’est pas une surprise : des arbres de même âge pompent l’eau dans le sol à la même profondeur ; en ligne, les vents s’y engouffrent, et avec eux les incendies ; les insectes attaquant le bois lors de stress hydriques n’ont plus les prédateurs présents en forêt naturelle, etc. Citons Francis Hallé : « on a été trop loin dans les plantations et on paie le prix d’une conception économique du bois qui fait raser «des écosystèmes d’arbres autochtones, d’âges divers, implantés spontanément et une faune qui leur est associée».

Août 2020   Ax les 3 domaines : destruction d’habitats et d’espèces protégés

Le tribunal administratif de Toulouse vient de donner raison aux associations, mais trop tard : les travaux de la nouvelle piste de ski du Carrouch sont terminés et la biodiversité dégradée. La présence d’une mousse forestière protégée (Buxbaumia Viridis) et d’un site vital pour le Grand tétras ont été ignorés. Un passage en force financé par des subventions publiques, nouvel exemple de destruction d’espace naturel qui rappele la construction du téleski et de la piste du Cap des Hittes à Peyragudes en 2017 : une zone totalement vierge, refuge hivernal de lagopèdes alpins, espèce totalement ignorée dans l’étude d’impact. Pour voir le communiqué de FNE Midi Pyrénées, cliquer ici

Août 2020   Inauguration de la RNR du Montious … et bug journalistique

Reportage de Dis leur ! (site d’information généraliste sur la région Occitanie) dans la toute nouvelle réserve naturelle régionale du massif du Montious, dans les Hautes-Pyrénées, inaugurée mardi 04 Août. 173 hectares de vieille forêt pyrénéenne y sont préservés, laissés à leur évolution naturelle, retirés de l’exploitation forestière. Nous tenons à préciser que des propos isolés d’une conversation privée ont été transformés et ajoutés par le journaliste concernant l’interview de Sophie Maillé… un bug journalistique, comme malheureusement trop fréquent dans la presse ! Pour le lire, cliquer ici

Juillet 2020   Proposition de loi contre les coupes rases : déposée à l’Assemblée Nationale

La proposition de loi contre les coupes rases, dont nous parlions dans l’actu du mois de Juin « Stop aux coupes rases » a été déposée à l’assemblée nationale le 22 Juillet par Mathilde Panot, présidente de la commission parlementaire et citoyenne sur la forêt.

Ce premier pas législatif est réalisé alors que la convention citoyenne n’a pas été retoqué par E. Macron.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Juin 2020  Stop à Florian !

En quelques mois, l’opposition au projet de méga scierie Florian a pris de l’ampleur, provenant de la profession, d’élus, de partis politiques et de la société civile. Voir la page dédiée du site de SOS Forêt Pyrénées. Des réunions publiques sont organisées en début d’été à Capvern, St Gaudens et Oloron Sainte Marie, voir ci-dessous et sur le site de SOS Forêt Pyrénées. Signer ici la pétition du collectif Touche pas à ma forêt. Lire la suite

Juin 2020   Stop aux coupes rases !

Alors que les coupes rases continuent de plus belle en piémont pyrénéen, surtout en forêt privée, les associations Canopée-Forêts Vivantes et SOS Forêt ont lancé une campagne nationale contre les coupes rases. Objectif : faire interdire les coupes rases de plus de 0,5 ha (hors coupes sanitaires). Un projet de loi en préparation sera déposé dans les prochaines semaines. Voir les actions sur le site de SOS Forêt et la campagne où signer la pétition sur le site de Canopée. Voir également la circulaire que Fransylva (Forestiers privés de France) a diffusé en réaction à l’ensemble de ses adhérents, à France Bois Forêt (collecteurs de la CVO, contribution volontaire obligatoire, cherchez l’erreur) et au label PEFC. Lire la suite

Mai 2020   La forêt domaniale de Valbonne sauvée des coupes

La gestion commerciale agressive de l’ONF était en train de décimer un joyau de l’écologie forestière, hêtraie méditerranéenne relictuelle. Nous avions fait suivre une pétition en janvier dernier (voir ci-dessous). Le tribunal de Nîmes a donné raison aux associations. Prochaine étape : la réécriture en commun d’un nouveau plan de gestion, axé, nous l’espérons, sur l’intérêt général. Lire ici le communiqué de presse de la FRAPNA et ici l’article de Reporterre.

Mai 2020   Covid 19 et biodiversité : restitution aux pouvoirs publics par la FRB

Après la note de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité « Covid 19 et biodiversité », plusieurs ministères ont confié à la FRB le soin d’apporter des éclairages sur les relations entre zoonose, biodiversité et services écosystémiques. Les éléments de restitution sont consultables ici. On notera dans la fiche 21, la proposition de favoriser au sein d’aires protégées, des communautés biologiques présentant une diversité spécifique élevée.

Mai 2020   Déforestation massive en forêt naturelle roumaine

Le plus grand Parc National de Roumanie, conservant des forêts naturelles, mis à sac par des coupes drastiques illégales : voila ce que révèle cette vidéo qui « sonne vrai » et rappelle des coupes dans les vieilles forêts des Matamures.  Tant que les consommateurs occidentaux ne se fourniront pas en circuit court (transformation locale d’essences autochtones provenant de futaies jardinées de la région), ce type de problème continuera, contournant les lois et achetant les hommes.

Avril 2020   Résilience et artificialisation des forêts vosgiennes

Le journal l’Alsace publie, dans ses pages environnement du 27 avril, un article d’Annik Schnitzler Lenoble, professeur d’écologie à l’université de Lorraine. Un avis éclairé et sans faux semblants sur la résilience des forêts naturelles vosgiennes, et les effets de l’action de l’homme, notamment sur le rougissement des sapins.

Un excellent article qui prend à contre-pied les discours actuels et invite à « changer de logiciel ». Pour le lire, cliquer ici

Avril 2020   Erosion de la biodiversité et Covid 19 : Note de la FRB

La fondation pour la Recherche sur la Biodiversité a été créée en 2008, à la suite du Grenelle de l’environnement, à l’initiative des ministères chargés de la recherche et de l’écologie, par huit établissements publics de recherche.

Elle publie une note très intéressante sur les relations entre l’érosion de la biodiversité et l’émergence de zoonoses, et donne des pistes vers une nouvelle forme de cohabitation entre les humains et le reste du Vivant, notamment en protégeant activement ce qui reste de biodiversité sauvage. Pour la lire, cliquer ici

Avril 2020 Avis associatifs – projet de méga scierie dans les Pyrénées

Les associations Nature En Occitanie et Nature Comminges ont publié un avis quant au potentiel projet Florian, de scierie industrielle dans les Pyrénées. En tant qu’experts naturalistes régionaux et locaux dans le cadre de l’Observatoire des Forêts des Pyrénées Centrales, ils présentent des arguments avançant que le projet n’est pas soutenable pour les écosystèmes forestiers pyrénéens, ainsi que des propositions. Pour le lire, cliquer ici

Mars 2020   Résilience des forêts et changement climatique

Écologue, Jean-Claude Génot se désole dans cet article de 2019 que les questions de gestion des forêts soient trop peu abordées lorsqu’il est question de leur résistance au changement climatique.

A son tour, l’auteur du site vieillesforets.com publie cet article dans Reporterre ce mois de Mars, avec des arguments permettant d’éclairer le néophyte sur la capacité de résilience des forêts. Des articles allant dans le sens de la récente étude « Gestion forestière et changement climatique – une nouvelle approche de la stratégie nationale d’atténuation ».

Février 2020   Gestion forestière et changement climatique : une approche nouvelle

Attention, étude novatrice aux arguments solides ! Deux ingénieurs forestiers publient « Gestion forestière et changement climatique – une nouvelle approche de la stratégie nationale d’atténuation ».  Après une analyse rigoureuse et transparente, ils proposent en conclusion « la situation de libre évolution comme le meilleur potentiel d’atténuation entre 2020 et 2050, y compris en considérant les stocks de produits …/… A partir d’un état initial égal (2020), le stock total (écosystème + produits) en 2050 est d’autant plus fort que le prélèvement est bas. »   Cliquer ici pour accéder à l’étude et ici pour lire la synthèse.   A lire absolument !

Janvier 2020   Un nouveau pas vers la privatisation de l’ONF ?

Ancien préfet de Paris, le nouveau directeur de l’ONF, Bertrand Munch, écrit, sans ambage, que la future modification législative aura « pour principal effet de généraliser l’accès des personnels sous contrats de droit privé à l’ensemble des métiers et des fonctions de l’établissement. Les recrutements externes se feront désormais très majoritairement avec des collaborateurs salariés. Le recrutement de fonctionnaires restera possible », précise-t-il.

Pour lire l’article de Wikistrike, cliquer ici

Janvier 2020   Un projet de méga scierie à Lannemezan qui inquiète à juste titre

40 000 m3 de bois d’œuvre de hêtre équivaut à environ 200000m3 sur pied. Ce volume correspond à au moins 2.5 fois la totalité du hêtre scié actuellement dans les Pyrénées. C’est pourtant la quantité annuelle dont aurait besoin le projet de scierie à Lannemezan, destinée à faire des planchers fabriqués en Italie par un industriel possédant une douzaine de scieries en Europe. Voir l’article de la Dépêche…… et lire la suite car nombre de professionnels refusent ou combattent ce projet fragilisant la hêtraie pyrénéenne. Lire la suite

Janvier 2020   Exposition sur les vieilles forêts roumaines à Paris

L’exposition, dirigée par Sylva Vitae Conservation, amène le visiteur au coeur des forêts roumaies du Matamures. La fondation a confié la photographie et les aphorismes à Bernard Boisson, artiste-écrivain de la Nature et président de Forêt Citoyenne, les fresques pédagogiques à Patryck Vaucoulon, botaniste et artiste peintre. Les textes scientifiques sont de Vincent Vignon, écologue et expert de l’Office du Génie Ecologique. Pour accéder aux informations la concernant, cliquer ici

Janvier 2020   Pétition pour la forêt remarquable de Valbonne

Une pétition est lancée par la FRAPNA Ardèche pour stopper des coupes drastiques ne respectant pas le plan d’aménagement initial, dans une forêt méditerranéenne pluri millénaire, rare et remarquable. La forêt de Valbonne, de près de 5000 hectares, fait partie des « forêts anciennes à haute valeur de conservation » du WWF. La FRAPNA Ardêche porte l’affaire au tribunal. Pour signer la pétition, cliquer ici

Janvier 2020   « Forêt ? Forêts ! » No spécial de la Garance voyageuse

La Garance voyageuse ? Une association produisant une revue naturaliste d’articles de fond avec de magnifiques illustrations. Vient de paraître le no de l’hiver, entièrement dédié à la forêt, avec entre autres, des articles qui « parlent vrai » de Francis Hallé, Thierry Thevenin mais aussi de l’auteur de ce site sur les vieilles forêts pyrénéennes. Une vraie mine d’inspiration, avec une diversité de points de vue d’une richesse rare dans une revue. Pour la commander, cliquer ici

Janvier 2020   Conférence au MNHN sur les vieilles forêts pyrénéennes

Des forêts « vierges » existent-elles encore ? Est le titre de la conférence que propose Philippe Falbet, l’auteur de ce site, au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse, jeudi 23 Janvier à 18h30. Il le fera pour l’Observatoire des forêts des Pyrénées centrales, où il a été chargé de mission pendant 4 ans, et où il œuvre aujourd’hui en tant que bénévole.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Décembre 2019  Le dirigeable, une (inquiétante) solution d’avenir ?

Flying Whales a annoncé une levée de fonds de 30 millions pour son projet d’aéronef pouvant transporter 60 tonnes. « L’ONF voit dans ce dirigeable, une solution à la problématique des ressources forestières inaccessibles. » Qui peut tout autant permettre une emprise écologique moindre par l’absence de pénétration par route, que mobiliser des arbres ou cœurs de biodiversité justement protégés par leur inaccessibilité. Pour lire l’article du Monde, cliquer ici

Décembre 2019   Appel à dons pour une vieille forêt pyrénéenne

Le fonds de dotation Forêts préservées, dont l’auteur de ce site est cofondateur, a été créé début 2019. Afin d’y garantir l’évolution naturelle de manière pérenne, il a acquis 13.5 hectares de vieille forêt ariégeoise en avril 2019. Il s’apprête à en acheter 18 hectares de plus afin d’augmenter la surface préservée sur ce massif. Il lance pour cela un appel à dons, éligible à réduction d’impôt de 66 % sur l’année 2019 si le don est effectué avant le 31 décembre. Pour accéder au projet, cliquer ici

Décembre 2019   Appel à dons pour vieilles forêts en Auvergne

Le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Auvergne porte le projet Sylvae, afin de préserver les vieilles forêts en Auvergne. Une campagne de financement participatif a été lancée. « Cela consiste à faire l’acquisition de parcelles, pour constituer de petits îlots. Il n’y a pas de débroussaillage et cela permet à la forêt de suivre son cycle naturel complet qui a lieu sur plusieurs centaines d’années. » Pour accéder à l’article de France 3 Auvergne, cliquer ici

Octobre 2019  Annonces du Conseil Régional pour les vieilles forêts

Lors de la Journée Régionale de l’Arbre le 09 Octobre, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, a fait part d’annonces fortes en faveur de la préservation des vieilles forêts pyrénéennes : l’annonce de financements pour l’acquisition foncière de vieilles forêts, mais aussi celle de la création de la Réserve Naturelle Régionale de Montious, à l’initiative de la commune de Bordères Louron (65). La nouvelle RNR permet de préserver 173 hectares de vieille forêt, dorénavant en évolution naturelle. Pour lire le communiqué de presse, cliquer ici

Octobre 2019   Suspension de la chasse au Grand tétras en Ariège

Mardi 08 octobre, le tribunal administratif de Toulouse a suspendu, en urgence, la chasse au Grand tétras et au Lagopède alpin (sorte de perdrix des neiges) en Ariège. Le premier a vu ses effectifs fondre de 75 % depuis 1960, le deuxième vit à haute altitude et ressent les effets du réchauffement climatique. Bien qu’ils soient menacés, ces oiseaux sont toujours chassés ou braconnés dans les Pyrénées en vertu d’une coutume ancestrale que les écologistes combattent depuis plus de dix ans en multipliant les actions en justice. Pour lire l’article complet sur le journal 20 minutes, cliquer ici   

Photo : Père Isern

Octobre 2019   Assises nationales de la forêt

Pour ses deuxièmes Assises les 23 et 24 octobre, le collectif SOS Forêt France appelle l’ensemble des citoyens, des collectivités, des professionnels et des scientifiques concernés par l’avenir des forêts à venir réfléchir et porter ensemble des propositions pour des forêts vivantes.
Les propositions portées par les Assises Nationales de la Forêt seront présentées à une commission parlementaire dans le cadre de la préparation d’un projet de loi sur les forêts. Pour consulter le
programme, cliquer ici

Septembre 2019   Sapins rougis par la sécheresse … et donc ?

Cet été en France, les médias ont montré des forêts de sapins rougis par la sécheresse dans l’Est de la France, le Jura et les Vosges. Loin de nier le réchauffement observé et ses effets inquiétants sur les écosystèmes, nous sommes aussi conscients des enjeux économiques se jouant derrière les grands titres des médias.

Pour nous faire notre propre idée, nous avons demandé à Pascal Junod, ingénieur forestier, quelles forêts ont été réellement impactées par la sécheresse estivale dans le Jura suisse. Sa réponse est vraiment très instructive … Lire la suite

Juin 2019  Réflexions critiques sur la migration assistée

En raison du réchauffement climatique, le ministère de la forêt (DRAAF) vient d’avaliser les plantations de sapins méditerranéens, notamment un sapin grec et un autre turc, parmi les essences possibles dans les massifs d’Occitanie (et ce, avec des aides publiques à la plantation). Ces essences s’hybrident avec le sapin autochtone, le sapin pectiné, essence principale des vieilles forêts pyrénéennes.

Michel Bartoli, ingénieur des Eaux et Forêts retraité et historien forestier, donne son point de vue sur la migration assistée avec l’exemple du sapin pectiné. L’article vient de paraître dans la revue « La forêt privée ». Pour le consulter, cliquer ici

Juin 2019   Fin du programme d’inventaire : vieilles forêts de plaine

580 hectares : c’est la surface des VF de piémont et de plaine inventoriées par le programme « vieilles forêts de plaine » se terminant en Juin 2019.  Cela concerne les forêts en-dessous de 600 mètres d’altitude de l’Ariège, de la Haute Garonne, des Hautes Pyrénées et du Gers.

Disons-le clairement : les plaines sont un « désert biologique » avec très peu de très gros bois vivants et morts. Les « VF de plaine » sont des confettis dans la matrice forestière, qu’il conviendrait de préserver. Lire la suite

Juin 2019  Une méga scierie à Lannemezan ?

L’une des principales préoccupations du moment est l’ouverture probable d’une scierie industrielle à Lannemezan, destinée à une première transformation en planches de bois de hêtre, de parquets fabriqués en Italie.

De nombreux experts estiment que les prélèvements projetés, de plus de 200000 m3 de hêtre par an, ne peuvent pas être supportés par l’écosystème forestier de la hêtraie pyrénéenne. Voir la lettre du collectif SOS Forêt Pyrénées

Juin 2019  Documentaire « la forêt » sur les vieilles forêts pyrénéennes

Le 12 Juin à 21h00, sur France 3, le documentaire « La forêt » suit 4 personnages dans les forêts françaises, dont l’auteur du site vieillesforets.com dans les Pyrénées. Ce film grand public montre très simplement la beauté des vieilles forêts, met en lumière loup et lynx.

Nous signalons que le réalisateur n’a souhaité passer à l’écran aucune séquence comportant une information plus engagée, concernant la fragilité et le contexte des vieilles forêts en France, contrairement à ce qui avait été exprimé en amont du tournage. Dommage …

Mai 2019  Pétition contre coupes et travaux dans future RBI « feuillus de plaine »

Un membre du réseau forêt de FNE nous alerte : dans la « grande » Réserve Biologique Intégrale (RBI) du futur Parc national « feuillu de plaine » en Champagne et Bourgogne, de nouvelles coupes sont programmées par l’ONF. La réserve intégrale (3000 hectares de forêt domaniale) est destinée à la libre évolution… mais des coupes y ont lieu et sont à nouveau programmées, avant la protection de la forêt !

Une pétition circule actuellement sur change.org, destinée à empêcher la poursuite des coupes. Lire la suite

Mai 2019   La lettre de Naturalité de Forêts sauvages

La lettre Naturalité no 20 , de l’association Forêts sauvages, est accessible gratuitement en ligne en cliquant ici. La mise en lumière d’une expérience citoyenne confrontée à l’inertie de l’ONF en Alsace, la transformation d’une plantation en peuplement spontané (quand l’ouragan crée l’exemple), le plongeon dans un « haut lieu » africain, la place de la nature spontanée dans l’anthropocène sont parmi les articles de ce nouveau numéro.

Mai 2019   Etude sur la séquestration carbone des vieilles forêts pyrénéennes

L’association Nature Comminges a commandé une étude très intéressante sur le bilan carbone des vieilles forêts pyrénéennes à l’Unité de recherche Interactions sol-plante-atmosphère de l’INRA de Villenave d’Ornon. D’ores et déjà, nous savons que les forêts anciennes et matures sont celles qui stockent le plus de carbone, mais de nombreuses questions restent ouvertes. A l’heure où, dans le cadre de la transition énergétique, de nombreuses méthodes et labels voient le jour, il est essentiel d’avancer sur le sujet. Lire la suite

Avril 2019   Création du fonds de dotation Forêts préservées

Initiative citoyenne, totalement indépendant, le fonds de dotation Forêts préservées a été créé en Janvier 2019.

Il a pour objet de préserver des écosystèmes forestiers à enjeu écologique fort, notamment dans les Pyrénées, en y garantissant la libre évolution permanente. Dons manuels et de propriétés forestières sont les seuls soutiens permettant les acquisitions foncières.

En avril ont été acquises 13 ha de parcelles de vieille forêt sur la haute chaîne ariégeoise, préservés de ce fait sur le très long terme.