Octobre 2014   La surprenante ancienneté de la forêt du Ciron

Par la datation au carbone 14 de charbons collectés dans les sols de la forêt située sur les berges du Ciron (Gironde), des chercheurs de l’unité de recherche BIOGECO (Inra Bordeaux-Aquitaine – université de Bordeaux) démontrent pour la première fois scientifiquement l’ancienneté de la hêtraie de la vallée du Ciron, évaluée à plus de 40 000 ans.

 

Ce résultat confirme l’intérêt patrimonial de cette hêtraie de basse altitude particulièrement originale et incite les chercheurs à s’intéresser à son évolution future dans un contexte de changement climatique.
 
 

Pour accéder au communiqué de presse de l’INRA : cliquer ici

 

2 réflexions au sujet de « Octobre 2014   La surprenante ancienneté de la forêt du Ciron »

  1. Bartoli Michel

    Pourquoi pas un refuge pour le hêtre comme il y en a eu pour le sapin dans le Pays basque ? Le Sud-Ouest eu-atlantique a toujours bénéficié d’un climat fort doux. Je suis étonné que l’on n’ait pas réalisé d’analyses génétiques sur ces hêtres, on devrait facilement montrer leur originalité d’isolat. Si le conseil général 33 achète ce site forestier, sa gestion devra être assurée par l’ONF.

    Répondre
  2. Bartoli Michel

    Un oubli : le pin détecté est plus sûrement du pin à crochets que du sylvestre. Les charbons de bois de ces deux espèces ne se distinguent pas. Il faudrait d’autres macro restes. Le résumé de presse ne déforme-t-il pas les résultats en utilisant des clichés comme le désert d’y a – 18 000 ans. Pas là !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *