Novembre 2015   Coupes avant RBI, forêt d’Arc-Chateauvillain

Nature Haute Marne lance une alerte concernant une coupe de bois avant la mise en Réserve Biologique Intégrale (RBI) de la forêt domaniale d’Arc-Chateauvillain dans le futur PN des Forêts de Champagne et Bourgogne. Une méthode que nous jugeons scandaleuse et qui n’est pas sans précédents, plusieurs forêts ayant subi par le passé des coupes drastiques avant la mise en RBI (Tanargue, Chizé, etc).


Nous relayons le message de Nature Haute Marne :
 

La « Réserve Intégrale » prévue en forêt domaniale d’Arc-Chateauvillain, plus vaste espace de forêt en libre évolution de France, est un des fondements du futur Parc national des Forêts de Champagne et Bourgogne. De façon scandaleuse, l’Office National des Forêts, avec l’aval de l’Etat, prévoit de nouvelles coupes cet hiver. Plusieurs centaines d’arbres de plus de 50 cm de diamètre, éléments structurants d’une « réserve naturelle forestière », seront mis en vente le 25 novembre.
 

Si vous lisez ce message avant le 25 Novembre :

Aidez-nous à empêcher cette vente. Copiez-collez le message suivant et envoyez le à Jean-Paul CELET, préfet coordonnateur du projet de Parc National :
jean-paul.celet@haute-marne.gouv.fr
« STOP à la coupe de bois dans la future Réserve intégrale du projet de Parc national des Forêts de Champagne et Bourgogne. Que l’Etat soit cohérent et nous montre l’exemple. »
 

Le message du site vieillesforets.com adressé au préfet, avec copie au directeur territorial de l’ONF :
 

Monsieur le préfet,

Nature Haute Marne nous a averti via le réseau forêt de France Nature Environnement de coupes prévues avant mise en réserve dans le futur Parc National Forêts Champagne et Bourgogne.

Nous trouvons scandaleux de tels agissements, qui ne sont toutefois pas sans précédents, puisque d’autres forêts avant d’être mises en réserve, ont par le passé subi des coupes importantes et ont été partiellement déstructurées (Tanargue en Ardèche, Chizé dans les Deux Sèvres, par exemple).

Le résultat est une attente nécessaire de 100 à 150 ans pour que la forêt retrouve le degré de naturalité qu’elle avait avant la coupe. Quelle est alors la raison d’être de la Réserve Biologique Intégrale?

Nous avons fait une actualité sur notre site, dont la newsletter est lue par le monde naturaliste dans les Pyrénées et ailleurs (800 adresses).
 
 

Une réflexion au sujet de « Novembre 2015   Coupes avant RBI, forêt d’Arc-Chateauvillain »

  1. Claesen

    Nos politiciens de gauche comme de droite se moquent de notre terre de demain. Ils ne connaissent que le court terme et ce qui se passera après …… iIs ne seront plus là !!!. Ils représentent la première génération qui se moque de la destinée de la génération suivante en l’occurrence celle de leurs enfants. Qu’ils ne nous parlent plus d’humanisme…ni d’écologie , ce qu’ils piétinent allègrement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *