Janvier 2017   Emission Razzia sur le bois : le label PEFC choqué

Mardi 24 Janvier sur France 2, Cash Investigation diffusait l’émission « Razzia sur le bois ». Un reportage sur la certification du label PEFC la critiquait vivement. Le droit de réponse de PEFC ne s’est pas fait attendre, à voir sur le lien qui figure ci après.

Nous tenons à rappeller à cette occasion, nos critiques vis à vis du label PEFC.

 


Revoir l’émission « Razzia sur le bois » sur Utube



Lien vers la vidéo et le droit de réponse du label PEFC



Le label PEFC ne garantit pas à nos yeux, la gestion durable des forêts qui sont certifiées.
 

Pour ne prendre qu’un seul exemple parmi de nombreux autres, certifier une forêt où sont pratiquées des coupes rases de forêts allant jusqu’à 25 hectares en plaine, suivies de plantations en monoculture, ne nous paraît pas entrer dans la définition de la gestion durable.
 

Nous tenons également à rappeller que lors de la consultation publique (voir notre actu de Mai 2016), la prise en compte des remarques des nombreuses associations de protection de la nature ayant participé, pronant une gestion durable et multifonctionnelle de la forêt, fut quasiment nulle.

Dès le mois de Juin 2016, le directoire de la fédération France Nature Environnement «a décidé de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat au Conseil d’Administration de PEFC France lors de la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra le 21 juin 2016. ».
 

Les phrases suivantes ont été prononcées par le secrétaire général de l’association PEFC France dans cette vidéo.

Nous pensons au site vieillesforets.com, que ces propos pourraient être directement adressés au label PEFC en retour, mot pour mot :
 

– « Nous sommes profondément déçus et choqués par la manipulation des équipes de Cash Investigation »,

– « Nous avons pris conscience …/… que les méthodes utilisées par Cash Investigation sont des méthodes malveillantes et la confiance n’était alors plus au rendez vous. »

– « je pense que les telespectateurs ne sont pas dupes et dès demain matin, nous continuerons à expliquer la réalité de la certification forestière comme nous le faisons depuis 15 ans ».

 
Nous espérons que des membres du Conseil d’Administration du label PEFC liront ces lignes, ainsi que le secrétaire général de l’association PEFC France. Prendre conscience des méthodes de Cash Investigation et les dénoncer est une chose. N’y voir que du négatif et ne pas se remettre en question par rapport aux contributions et levées de bouclier de ceux et celles qui dénoncent une certification ne leur paraissant pas respectueuse des forêts en est une autre.
 
 

Loin d’être opposés à la labellisation et à la traçabilité réellement durable de nos forêts et des produits qu’elle nous fournit, nous sommes toutefois déterminés à nous exprimer chaque fois que selon nous, des actes et des propos entrent en réelle contradiction avec le terme pourtant revendiqué de « gestion durable ».
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *