Juin 2015  Stockage du carbone en forêt : une étude capitale

Nous avons le plaisir de vous informer de la parution d’un rapport qui devrait faire date, sur le stockage du carbone en forêt. Qui sait que les écosystèmes forestiers métropolitains stockent annuellement l’équivalent d’un tiers des émissions de CO2 françaises, en captant 32 MtC/an? Que le sol joue un rôle clé dans l’écosystème forestier en stockant presque 50 % du carbone total? 

Que ce carbone se répartit tout le long du profil, des humus aux horizons profonds, certaines molécules ayant des durées de vie de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’années?

Que lors de la phase de vieillissement, l’écosystème a une capacité de stockage du carbone maximale, et une vitesse d’assimilation du carbone comparable à celle des forêts en croissance?

 
Cette publication du REFORA est un travail remarquable, mené par Magali Rossi, (anciennement, chargée de projet au WWF pour les forêts à haute valeur de conservation), en collaboration avec Jean André et Daniel Vallauri.

Le seul « résumé exécutif » (pages 4, 5 et 6) permet d’en apprendre plus sur le sujet que de nombreux rapports de centaines de pages.

Au delà d’une première partie consacrée au cycle du carbone dans les écosystèmes forestiers, l’auteure analyse le stockage du CO2 dans la filière bois française.

Elle démontre comment les choix de sylviculture influencent le stockage de carbone en forêt, donne des recommandations pour une gestion forestière optimale en termes de stockage du carbone, tout en considérant les autres objectifs assignés aux écosystèmes forestiers.
 

Les conclusions du rapport sont très instructives. Parmi celles ci, l’observation suivante :

Pour parvenir à rééquilibrer la balance commerciale de la filière bois française, il semble préférable de transformer mieux, c’est à dire de créer de la valeur ajoutée sur la seconde transformation et au-delà, plutôt que d’exploiter plus.
 

Espérons qu’il sera lu avec attention par nombre de décideurs qui se posent des questions sans toujours trouver des réponses adaptées. 
 

ACCEDER AU RAPPORT



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *