Février 2018   Une (autre) forêt sacrée détruite pour les J.O.

Les JO ne se refusent rien et surtout, les scandales environnementaux se répètent au nom du sport. Après la traversée par une autoroute de forêts classées au patrimoine de l’Unesco à Sotchi en 2014, c’est la vieille forêt du Mont Gariwang, refuge d’une faune rare et menacée, qui a été rasée pour installer deux pistes de ski en Corée du Sud. La commission d’éthique des J.O permet l’irréparable, et le journal Libération dénonce ce nouvel abus au nom du sport (pour lire l’article, cliquer ici).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *